10 conseils pour préserver votre santé

10 conseils pour préserver votre santé

Que vous soyez en forme, malade ou en rémission, Voix des Patients revient sur quelques conseils pour vous permettre de préserver votre capital santé. A consommer sans modération.

Entretenez vos relations avec les autres et n’oubliez pas de rire

On a beau dire que l’enfer, c’est les autres, le fait de s’entourer de personnes avec lesquelles on a des échanges enrichissants et énergisants nous permet de nous sentir bien. Fuyez les relations toxiques mais restez en contact avec les personnes que vous aimez. Des études révèlent que les personnes ayant un cercle d’amis très large sont moins souvent malades que celles ayant peu de contacts humains. N’oubliez surtout pas de rire, car il en va de votre équilibre général.

Faites ce que vous aimez !

« Dans la vie, on ne fait pas toujours ce que l’on veut ». Nous répétons souvent cette phrase à notre entourage. Précisément parce qu’elle est exacte, autant prendre un maximum de temps pour faire ce dont on a envie quand on le peut. Les personnes ayant traversé une maladie chronique sont souvent celles, qui se rendent compte de l’importance à profiter de la vie en donnant libre cours à leurs passions (photo, musique, danse, théâtre).

Gérez votre stress et soyez à l’écoute de vos émotions

Les fait de réfréner ses émotions affaiblit notre santé. Il est important de les accueillir, de les connaître et de les comprendre comme l’explique Catherine Aimelet-Perissol. Pour les personnes sujettes au stress, sachez que la la méditation, la relaxation et le yoga peuvent s’avérer d’un grand secours. Evitez surtout dans la mesure du possible les conditions qui provoquent ce stress.
 

 

Faites travailler votre esprit

Cela permet d’entretenir sa mémoire et d’éviter les risques d’être atteint par certaines pathologies, comme la maladie d’Alzheimer. Apprenez constamment, lisez, découvrez de nouvelles choses….

Soignez votre équilibre alimentaire

On nous le dit très souvent et pourtant nous ne le respections pas assez : notre santé est dans l’assiette. Eliminez les trop grandes quantités de graisses et le sel. Préférez fruits, légumes, vitamines et poissons maigres. Soyez attentifs à la provenance de vos plats et autant que faire se peut, tentez de les préparer vous mêmes. En mangeant sainement, votre cœur sera plus fort, votre cerveau fonctionnera mieux et vous vous sentirez plus léger.

Buvez beaucoup d’eau

Ne buvez des sodas que de manière très exceptionnelle. Se désaltérer avec de l’eau toute la journée vous permet à la fois de vous hydrater et de moins ressentir la faim

Optez pour une activité physique

Si la salle de sport vous rebute, rien ne vous empêche de pratiquer un peu de marche tous les jours, d’aller courir autour de chez vous ou d’aller nager à la piscine. En musclant votre corps, vous consommerez plus de calories même en étant au repos. N’allez jamais au delà de vos possibilités et entourez vous des conseils d’un médecin si vous êtes malade.

Dormez bien

L’exercice physique vous permettra d’améliorer la qualité de votre sommeil, lequel est l’une des clés de la santé. Les adultes doivent dormir chaque nuit entre 7 et 9 heures ; les enfants entre 10 et 11 heures. Préférez une pièce obscure, car la lumière a des effets néfastes sur votre sommeil. Les masques opaques sur les yeux vous permettent de ne pas la voir.

Eloignez-vous des dépendances

La cigarette, la drogue, l’alcool… sont autant d’addictions qui ruinent votre santé. Dans un registre différent, l’addiction aux jeux ou aux réseaux sociaux ne sont pas sains pour votre santé mentale.

Surveillez votre santé régulièrement

Il ne s’agit pas de se transformer en malade imaginaire et hypocondriaque, mais d’être à l’écoute de notre corps. Même en l’absence de symptômes, tentez de penser au frottis tous les 3 ans, à la palpation des seins, à la surveillance d’un cancer colorectal à partir de 50 ans… Et bien sûr, si vous avez des antécédents dans votre famille, soyez particulièrement vigilants. Diagnostiquée à temps, une maladie chronique se traite mieux…

Vos commentaires