6 leçons de vie d’Alexandre Jollien, philosophe né infirme moteur cérébral

Vie sociale
6 leçons de vie d’Alexandre Jollien, philosophe né infirme moteur cérébral

Alexandre Jollien naît infirme moteur cérébral suite à un étranglement par le cordon ombilical dans le ventre de sa mère. Entre 3 et 20 ans, il vit dans une institution spécialisée. Son handicap ne l’empêchera pas de faire des études et d’obtenir une licence en lettres. Il a gagné son combat contre son handicap. Devenu philosophe, il a écrit plusieurs posts à succès. Voici quelques uns de ses conseils pour vivre le plus sereinement possible.

  1. Ne pas se prendre trop au sérieux. Ne pas faire un drame de nos tourments et des nombreuses occasions qui donnent tant de fil à retordre à notre mental
  2. Ne pas s’attarder sur le flot des pensées nocives qui nous traversent l’esprit du matin au soir
  3. Apprendre à traquer toutes les émotions perturbatrices dès qu’elles émergent pour ne pas entrer dans une spirale infernale
  4. A chacun de trouver l’équilibre entre sa vie sociale, professionnelle, spirituelle sans oublier une bonne hygiène de vie. Participer à des activités de loisirs, dans la mesure du possible, est important. Balades, lecture, virées au cinéma, sorties avec des amis… autant d’échappatoires indispensables.
  5. Accepter que nous ne pouvons pas toujours maîtriser toutes les situations n’est pas chose aisée, mais tout un chacun trouvera en lui le moyen d’y parvenir. Nous avons tendance à vouloir contrôler ce qui nous entoure et ce que nous ressentons. Pour éviter de perdre notre énergie inutilement, il faut savoir lâcher prise.
    Cela ne signifie pas se résigner mais accepter que nous avons nos limites. Regarder une situation autrement n’est pas synonyme de renoncement, au contraire, essayer de prendre de la distance permet de réduire notre souffrance ou nos difficultés. Notre perception va évoluer et nous permettre de les surmonter.
  6. Enfin, Alexandre Jollien suggère de mettre ses contrariétés dans le dossier « RAF ». De quoi s’agit-il exactement ? Du dossier rien à foutre ! L’idée de ce dossier RAF a vu le jour chez un spécialiste qu’il consultait :

un gastroentérologue, après m’avoir enfilé une caméra dans la tuyauterie, m’a dit : désormais, dès que tu auras mal au ventre, tu pourras être assuré que ce n’est rien de grave et tu pourras classer l’affaire directement dans le dossier RAF.

Pour le jeune philosophe,

il s’agit avec lucidité de voir que dans la majorité des cas nos inquiétudes sont de pures illusions, de simples constructions du mental.

Les tracasseries, soucis, contrariétés, idées malsaines, angoisses et autres inquiétudes gâchent la vie.

Elles épuisent le mental et empêchent un répit bénéfique à notre tête … Selon Alexandre Jollien,

c’est comme un épais brouillard qui vient voiler l’esprit.

Dégager l’inutile donc et se débarrasser de tout ce qui peut nous polluer la vie au quotidien est éminemment salvateur !

Vos commentaires