Dépisté à temps, le cancer du côlon se guérit 9 fois sur 10

Dossiers spéciaux
Dépisté à temps, le cancer du côlon se guérit 9 fois sur 10

Mars bleu. Pendant tout ce mois, les regards sont tournés sur le cancer colorectal. Pour les patients, les proches et les médecins, le sujet est d’actualité toute l’année, mais cet événement est l’occasion de sensibiliser femmes et hommes. Un discours de prévention bienvenu car beaucoup de personnes considèrent, à tort, que dès lors qu’elles ont un mode de vie sain, elles seront automatiquement épargnées par la maladie. Cette dernière se caractérise par une tumeur qui se développe à partir des cellules qui tapissent la paroi interne du colon et du rectum. Dès lors qu’ils sont diagnostiqués à un stade précoce, 9 cancers sur 10 se guérissent bien. D’où l’importance de réaliser les tests de dépistage préconisés à partir de 50 ans (parfois avant en cas d’antécédent familial). Pourtant, trop de tabous entourent encore ce sujet. Ce n’est certes pas le plus glamour, mais il peut vous sauver la vie. Pensez-y !

Vos commentaires