Santé des jeunes : qu’en est-il aujourd’hui ?

Dossiers spéciaux
Santé des jeunes : qu’en est-il aujourd’hui ?

« Il faut bien que jeunesse se passe », dit le proverbe. Force est de constater qu’elle se passe plus ou moins sereinement. Et souvent moins que plus, à en croire deux récentes études de l’IFOP et de l’INSERM. Le constat de ces enquêtes est assez préoccupants puisqu’elles pointent du doigt une jeunesse en proie à une forte détresse psychique, ayant tendance à chercher un refuge dans l’alcool ou le cannabis pour fuir un état d’anxiété. Sans parler de la précarité économique, du manque de sommeil et du renoncement aux soins.

Au sein de l’université de Bordeaux, le Pr Tzourio collecte des données, dans le cadre de son projet i-share, qui corroborent ce diagnostic d’une jeunesse fragile. Pas facile, dès lors, pour des parents, de repérer ce qui relève de la rébellion classique ou d’une situation plus pathologique. Voix des Patients lève le voile sur ces millennials et met l’accent sur la nécessaire prévention pour éviter que la vulnérabilité sociale et le vague à l’âme ne dégénèrent sur des situations plus graves. Voire irréversibles.

Vos commentaires