Sclérose en plaques : comment concilier travail et SEP ?

Sclérose en plaques : comment concilier travail et SEP ?

Selon une récente étude, 87 % des personnes atteintes d’une SEP pensent que cette maladie est un frein pour trouver un travail. Le caractère aléatoire de l’évolution de la maladie constitue pour la moitié des employeurs un frein à l’embauche.

Prévenir la désinsertion professionnelle des personnes atteintes de sclérose en plaques, tel est précisément l’objectif de cette édition spéciale. Que l’on change d’employeur (comme en témoigne l’exemple de Gwendoline), de carrière (comme Anne Alexandrine) ou que l’on bénéficie d’aménagements, de nombreux exemples témoignent qu’il n’y a pas de fatalité, et qu’il est possible de concilier travail et SEP. N’hésitez d’ailleurs pas à témoigner de travail et SEP sur votre propre vécu et les bonnes pratiques mises en place pour vous. Dessinons tous ensemble les contours de l’avenir.

Vos commentaires