Fibromyalgie : vers une reconnaissance comme maladie ?

Autres maladies
Fibromyalgie : vers une reconnaissance comme maladie ?

La fibromyalgie concerne entre 1,5 et 2 millions de personnes en France, surtout des femmes, et se caractérise par une fatigue continue, des douleurs diffuses dans tout le corps et des troubles du sommeil. Des députés préconisent de reconnaître l’affection chronique comme une maladie.

Une Commission Parlementaire s’est intéressée à cette maladie dont on connaît très mal les causes et les mécanismes. Cette Commission d’enquête créée en mai dernier a auditionné des médecins, des associations de patients, des représentants des institutions publiques. Par ailleurs près de 600 patients ont répondu à un questionnaire en ligne sur leurs difficultés et leurs attentes.

Selon ce rapport parlementaire, reconnaître l’affection comme une maladie est indispensable pour « crédibiliser la souffrance des patients » et permettre ainsi une meilleure prise en charge. Aujourd’hui, la fibromyalgie est considérée comme un syndrome, ce qui ne permet pas une prise en charge à 100%. Cette reconnaissance serait donc une avancée très importante pour les patients ; en effet, cela permettrait un classement en affection de longue durée des patients les plus atteints et par conséquent un remboursement à 100% du traitement et des soins.

 
Le rapport parlementaire préconise également une formation des médecins afin qu’ils connaissent mieux la fibromyalgie, la diagnostiquent plus facilement et mettent en place les traitements adaptés. Les députés mettent aussi en avant le fait qu’il serait pertinent que les praticiens soient formés à la douleur. Le député Patrice Carvalho, rapporteur de la Commission d’enquête, recommande aussi un parcours de soins unifié car, pour l’heure, les malades sont traités différemment selon les médecins.

Reste à savoir maintenant ce que va décider la Ministre de la Santé, Marisol Touraine. Le Ministère de la Santé a d’ailleurs chargé l’Inserm d’expertiser les connaissances médicales dont on dispose sur la fibromyalgie. Les enjeux sont importants pour les patients car l’affection n’est pas sans conséquences sur la vie professionnelle et sociale des patients.

Vos commentaires