Laurence Boccolini rompt le silence sur la polyarthrite rhumatoïde

Autres maladies
Laurence Boccolini rompt le silence sur la polyarthrite rhumatoïde

Récemment, l’ex animatrice vedette a posté sur instagram une photo de ses doigts déformés par la maladie.

Mes mains restent ce qu’elles sont depuis des années… (très déformées) et j’en suis désolée… mais je ne veux plus les cacher

a-t-elle déclaré. Elle confesse avoir longtemps été « bâillonnée par la honte », mais a décidé de se confier pour la première fois sur sa polyarthrite rhumatoïde. Au travers d’une photo légendée et publiée sur son compte Instagram le vendredi 23 mars, la présentatrice révèle être atteinte de polyarthrite rhumatoïde.

même avec le plus beau des mainecoon sous mes doigts ( Emilio ze king ) mes mains restent ce qu'elles sont depuis des années … ( très déformées ) et j'en suis désolée…mais je ne veux plus les cacher . Polyarthrite Rhumatoïde mon amie ma compagne douloureuse de tous les jours dans tout mon corps depuis tant d'années …Je te déteste. 😛 Mais je remercie chaque jour la force qui m'est donnée de pouvoir vivre avec cette saleté. Et elle fait partie de moi. Je fais de mon mieux . life is good ! 😊 ( Et merci à @helenesegaraoff qui il y a deux ans dans les coulisses de moneydrop m'a dit qu'il n'y avait aucune raison d'avoir honte de ma maladie … J'ai mis le temps mais je t'ai écouté tu vois …LOVE) #honesty #polyarthritis #polyarthriterhumatoïde #douleur #pain #acceptance #living #vie #proudmum #continuer #bodypositive #lifeisbeautiful #heart #love

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco) le

Elle fait partie des 300.000 personnes qui en souffrent en France. C’est en effet le plus fréquent des rhumatismes inflammatoire. A noter : cette maladie auto-immune frappe trois fois plus de femmes que d’hommes. Elle se révèle généralement entre 35 et 55 ans. On ne sait pas encore exactement ce qui la provoque, mais cette affection dégénérative, invalidante et douloureuse provoque une sévère inflammation des articulations. Au point de les détruire progressivement.

Aujourd’hui âgée de 54 ans, Laurence Boccolini avait été hospitalisée l’an dernier pour « une suspicion d’embolie pulmonaire ». Elle a choisi de lever le voile sur ce mal qui la ronge depuis longtemps en laissant apparaître sur une photo quatre de ses doigts enflés en train de caresser son chat. Avec ce message rempli d’espoir, elle rester aussi positive que combative.

Polyarthrite Rhumatoïde, mon amie, ma compagne douloureuse de tous les jours dans tout mon corps depuis tant d’années… Je te déteste. Mais je remercie chaque jour la force qui m’est donnée de pouvoir vivre avec cette saleté. Et elle fait partie de moi. Je fais de mon mieux. Life is good !

déclare-t-elle. Elle clôture son message en remerciant Hélène Ségara qui l’a convaincue de ne pas rester dans la honte. Il lui aura fallu du temps, mais elle l’a écoutée. Son post suscité de nombreux messages de soutien de la part d’internautes qui ont partagé avec la présentatrice leur propre expérience de la maladie.

Vos commentaires