Quel est l’impact de la sclérose en plaques sur la vie professionnelle ?

Quel est l’impact de la sclérose en plaques sur la vie professionnelle ?

Pour mieux comprendre l’impact de la sclérose en plaques (SEP) sur la vie professionnelle, Roche, en partenariat avec l’APF France handicap et l’Unisep a confié en 2017 à Harris Interactive la réalisation d’une enquête, menée auprès de 800 personnes. Ce motion design en résume les principaux enseignements.

La sclérose en plaques est une maladie qui touche environ 10 nouvelles personnes par jour en France. C’est une maladie chronique dont le diagnostic est posé en moyenne à 30 ans et qui affecte les personnes malades tout au long de leur vie.

87 % des personnes atteintes d’une sclérose en plaques pensent que cette maladie est un frein pour trouver un travail. Pourquoi ? Essentiellement en raison du caractère aléatoire de l’évolution de la maladie, qui constitue pour la moitié des employeurs un frein à l’embauche.

Les personnes déjà en poste sont confrontées à un autre problème : le manque d’informations sur la maladie. Ce déficit de connaissances sur la SEP est d’ailleurs un constat partagé par 80% des Français. La sensibilisation au handicap est donc un enjeu majeur et laisse apparaître la nécessité de renforcer l’éducation sur ce sujet.

90 % des personnes interrogées indiquent avoir fait le choix de parler de leur maladie à leurs employeurs et à leurs collègues. Pour 70% d’entre eux, le fait de communiquer sur leur sclérose en plaques a permis une amélioration de leur quotidien au travail grâce à une écoute proactive et bienveillante à la fois des employeurs et des collègues. Pour un collaborateur sur deux, des mesures spécifiques ont été mises en place, avec en premier lieu en aménagement des horaires.

A noter : pour 22 % des personnes qui ont bénéficié d’aménagements dans leur travail, ces derniers ont été réalisés à l’initiative de l’entreprise. Plus important encore : un employeur sur deux pense que le fait d’intégrer un travailleur handicapé représente une opportunité de repenser l’organisation des équipes. Et de créer de la valeur. Autant de signaux forts qui témoignent d’une évolution des mentalités et d’une meilleure inclusion dans la sphère professionnelle des personnes ayant une maladie invalidante.

Vos commentaires