#TravailetSEP : et si vous partagiez votre expérience ?

#TravailetSEP : et si vous partagiez votre expérience ?

Cette opération pédagogique a pour objectif de valoriser 5 aventures humaines et professionnelles réussies entre un salarié atteint de sclérose en plaques et son employeur.

Vous pouvez devenir vous-même ambassadeur du sujet, à travers votre propre expérience. Sachant que 50% des personnes concernées par la sclérose en plaques perdent leur emploi (entre 9 et 15 ans après le début de la maladie), il est important de partager les bonnes pratiques qui prévalent dans le monde de l’entreprise ou l’univers associatif.

En effet, il est possible de concilier travail et sclérose en plaques. Encore faut-il que les dirigeants soient davantage sensibilisés à cette maladie et informés d’expériences menées ailleurs. Qu’il s’agisse d’un sujet de recrutement ou de maintien dans l’emploi, venez partager votre propre vécu.

Pour cela, rien de plus simple. Inscrivez vous sur la page Travail&SEP afin de participer à cette campagne de sensibilisation.

Racontez votre histoire, donnez des conseils, partagez ce qui a été mis en place pour vous en termes d’organisation ou d’aménagements. Présentez les atouts d’une collaboration comme la vôtre. Et si vous préférez conserver l’anonymat, n’hésitez pas à changer votre prénom.

5 binômes ambassadeurs

Les expériences partagées sur cette plateforme seront attentivement lues et analysées par un jury composé de représentants d’associations de patients, et d’institutionnels.

Cinq aventures professionnelles exemplaires seront sélectionnées. Les personnes concernées sont contactées par e-mail, et leurs témoignages seront publiés sur la plateforme Travail&SEP afin de valoriser les meilleures pratiques pour concilier travail et sclérose en plaques.

Ce projet d’appel à témoignages conçu en collaboration par Roche, l’UNISEP, la Ligue française contre la sclérose en plaques et l’APF France Handicap, a pour objectif de prévenir la désinsertion professionnelle des personnes atteintes de SEP. La parole est à vous !

Vos commentaires