Alzheimer : les bienfaits protecteurs de l’huile de poisson

Alzheimer
Alzheimer : les bienfaits protecteurs de l’huile de poisson

Un cerveau en meilleure santé grâce au poisson ? C’est en tout cas ce qu’avancent les résultats d’une étude menée par l’hôpital de Rhode Islande, aux Etats-Unis.

D’après ces travaux, les omégas-3 contenus dans l’huile de poisson pourraient protéger efficacement le cerveau des séniors contre la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs ont étudié 229 séniors qui ne souffraient pas de troubles cognitifs, 397 qui présentaient un trouble cognitif léger et 193 atteints d’Alzheimer. Parmi les patients sans trouble, un peu plus de la moitié prenait régulièrement de l’huile de poisson sous forme de compléments alimentaires.

Les IRM de contrôles effectués sur les participants ont révélé un cerveau plus large et en meilleur état chez les consommateurs d’huile de poisson.

« Un cerveau large est un signe de bonne santé tandis qu’un cerveau rétréci augmente les risques de développer la maladie d’Alzheimer », soulignent les auteurs de ces travaux. En outre, les chercheurs ont remarqué que le déclin cognitif était moins prononcé chez les patients traités avec de l’huile de poisson.

Nous connaissions déjà les bienfaits des acides gras essentiels oméga-3 sur les maladies cardiovasculaires et la dépression. Désormais, cette nouvelle étude dévoile une bonne raison de manger du poisson.

Vos commentaires