Bien choisir son établissement de santé

Hôpital
Bien choisir son établissement de santé

Apprendre que l’on est concerné par une maladie chronique est déjà une épreuve en soi. Reste ensuite à opter pour un établissement hospitalier. Un choix pas si évident, qui peut s’établir en fonction de différents critères…

En fonction de la spécialité et/ou de la réputation

Certains établissements sont réputés pour leur excellence dans une pathologie en particulier. Ainsi, par exemple, Gustave Roussy ou l’institut Curie (pour n’en citer que deux parmi tant d’autres) sont connus pour leur expertise dans le traitement du cancer. Ce qui ne signifie pas que d’autres établissements ne sont pas à même de suivre très correctement des patients. « D’ailleurs, observe Moshe Itzhaki, directeur du réseau de santé Essononco, plusieurs praticiens exercent dans ces grandes structures mais également ailleurs. Il n’en demeure pas moins que l’aura de ces établissements est un facteur déterminant aux yeux des patients ».

Pour être suivi par tel ou tel médecin

Un patient peut préférer aller dans un établissement plutôt qu’un autre afin d’être suivi par un professionnel de santé en particulier (oncologue…), qui lui aurait été recommandé par telle ou telle personne, ou qu’il connaît personnellement.

Pour la qualité des équipements

Même si tous les établissements respectent les normes minimales de qualité, et même si, en théorie, ils devraient être aussi bons les uns que les autres, force est de constater qu’en pratique, ils ne sont pas égaux, notamment en termes de moyens techniques. Certains proposent par exemple des équipements plus performants que d’autres, que ce soit en termes de radiologie ou autres.

Pour des raisons géographiques

La localisation d’un établissement n’a rien d’anodin. Compte tenu des nombreux déplacements et du suivi au long cours qu’implique une affection de longue durée, cela peut avoir du sens de ne pas choisir un endroit trop éloigné de son domicile. A fortiori quand il faut envisager de faire garder des enfants en bas âge pendant les consultations, ou quand les ressources du patient rendent difficiles des déplacements lointains, donc coûteux. Sans compter que le cadre d’une hospitalisation prolongée, choisir un établissement à proximité de son entourage favorise des visites plus régulières.

Pour des raisons de temps

Même si, en France, chacun a le droit de choisir l’établissement de santé où il sera soigné, en cas d’urgence, c’est la rapidité d’intervention qui prévaut. Pour des pathologies cardiovasculaires, par exemple, le principe de réalité fait que l’usager doit se tourner vers l’établissement où il bénéficiera d’une prise en charge et de délais adaptés à sa pathologie.

Pour des raisons économiques

Certains établissements de santé ne sont pas conventionnés et les honoraires du praticien peuvent ne pas être compatibles avec les moyens financiers des patients. Ces aspects doivent être pris en considération.

Pour des raisons de « classement »

Les palmarès des établissements de santé régulièrement publiés dans la presse se basent le plus souvent sur des statistiques de volumes qui valorisent les grandes structures ou les établissements spécialisés. Il n’en demeure pas moins qu’ils continuent de jouer un rôle incitatif ou dissuasif auprès des patients. En cas de doute, il est pertinent de se tourner vers son médecin traitant, car il peut croiser l’expérience de centaines de personnes qu’il suit souvent depuis plusieurs années. A savoir : tous les quatre ans, la Haute Autorité de Santé établit des certifications et peut éventuellement émettre des réserves. La certification en France concerne tous les établissements de santé. Cette démarche est appelée à devenir de plus en plus médicalisée et centrée sur la qualité de prise en charge du patient.

Quels sites pour aider les patients à s’orienter ?

Vos commentaires