Hémochromatose : du traitement au don de soi

Maladies rares
Hémochromatose : du traitement au don de soi

Le traitement principal de l’hémochromatose, première maladie génétique en France, consiste en des saignées réalisées dans un Etablissement Français du Sang (EFS) ou à domicile. Saviez-vous que les patients peuvent faire don du sang prélevé lors des saignées ?

Depuis 2009, cette pathologie n’est, en effet, plus une contre-indication aux dons de sang pour les personnes qui remplissent les critères basiques de sélection des donneurs.

Les patients qui le souhaitent ont ainsi la possibilité d’offrir leur sang à l’occasion de leur traitement. Un geste qui leur permet de contribuer à sauver les vies de personnes qui ont besoin d’être transfusées.

Le sang issu de ces dons suit le circuit habituel et les poches sont ensuite délivrées à des établissements de santé.

En 2012, 15 000 dons, soit plus de 20% du sang prélevé dans les EFS, provenaient des patients traités pour leur hémochromatose.

Vos commentaires