Hémophilie et Coronavirus Covid-19 : adapter votre quotidien, mais pas votre traitement !

Autres maladies
Hémophilie et Coronavirus Covid-19 : adapter votre quotidien, mais pas votre traitement !

Comment bien se protéger, continuer à se soigner, faire attention à sa santé en pleine crise sanitaire ? Toutes ces questions sont devenues le quotidien des malades chroniques. Et notamment les personnes hémophiles qui ne doivent jamais baisser la garde dans leurs traitements et leur hygiène de vie. Pour les aider à vivre le plus sereinement possible cette période de crise sanitaire, le point sur les infos utiles à retenir.

L’hémophilie, un terrain plus à risque ?

Les acteurs scientifiques de référence s’accordent sur un point : aujourd’hui, aucun risque de contamination par le sang, les produits thérapeutiques et les produits dérivés du plasma n’est connu[1].

Par ailleurs, les maladies du sang rares – telles que l’hémophilie – n’entraînent pas de risque accru d’être infecté par le coronavirus par rapport à la population générale[2].

Les précautions à prendre sont donc les mêmes que pour l’ensemble de la population : gestes barrières, distanciation sociale, port du masque recommandé…

> Retrouvez ici toutes les mesures de précaution définies par le gouvernement – mises à jour régulièrement au fur et à mesure de l’évolution du déconfinement

Restez très vigilants !

Ces consignes sont d’autant plus importantes pour les personnes hémophiles qui peuvent aussi avoir des pathologies associées telles que le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité, etc. En effet, ces maladies chroniques représentent, elles, un facteur de risque plus grand de développer une forme grave de Covid-19.

Quels changements dans les traitements ?

Qu’il soit recombinant ou dérivé du plasma, votre traitement ne connaît pas risque de rupture dans l’approvisionnement ni de contamination via les produits utilisés. Il n’existe donc aucune raison de le changer[3].

Pour les personnes suivant des traitements dans le cadre d’essais cliniques, des adaptations ont néanmoins pu avoir lieu en raison du confinement. Pour savoir si vos soins peuvent désormais reprendre normalement, contactez votre Centre de traitement de l’hémophilie pour connaître les modalités à suivre.

> Retrouvez ici les recommandations de la Fédération mondiale de l’hémophilie concernant la poursuite de votre traitement

De même, depuis le début du déconfinement progressif, les activités hospitalières habituelles reprennent peu à peu[4]. Avant de vous rendre dans votre centre de soins, contactez-le afin de prendre connaissance des procédures d’accueil spécifiques.

Ils sont disponibles par téléphone 24 h/24, 7 j/7.

Dans tous les cas, les Centres de traitement de l’hémophilie (CRC/ex-CRTH) restent plus que jamais mobilisés pour vous garantir une continuité des soins durant cette période.

Pour en savoir plus :

> Les conseils de l’Association française des hémophiles (AFH)
> Ce qui change avec le déconfinement pour les personnes hémophiles (AFH)

Que faire en cas de symptômes de Coronavirus Covid-19 ?

Si vous avez de la toux, de la fièvre ou le moindre doute, appelez votre médecin traitant qui pourra vous proposer une téléconsultation. Dans tous les cas, ne sortez pas de chez vous.
N’appelez le 15, qu’en cas de symptômes graves (difficultés respiratoires, malaises).
Ces recommandations valent pour toute la population.

Point particulier pour les personnes hémophiles : si vous devez être hospitalisé pour le Covid-19 :

  • contactez immédiatement votre centre de traitement (CRC/ex-CRTH) ;
  • informez toujours l’équipe médicale qui vous prend en charge de votre situation et des traitements que vous suivez.

Pour en savoir plus :

> Spécificités de la prise en charge hospitalière des patients COVID-19 concernés par une maladie hémorragique rare (AFH)

Et pour mieux vivre au quotidien ?

Cette crise sanitaire peut générer beaucoup d’angoisses et d’incertitudes ; et cela ne s’arrête pas avec le déconfinement. Pour ne pas rester seuls avec vos questions, n’hésitez pas à contacter les associations ou collectifs de patients qui sauront vous répondre et vous accompagner durant cette période.

Par exemple, vous pouvez :

  • appeler la Ligne C d’écoute et d’information dédiée aux malades chroniques :
    ☎01 41 83 43 06.
  • suivre en ligne les ateliers organisés par l’AFH pour vous permettre de vivre au mieux cette période.

Les prochains thèmes et les informations pratiques sont à retrouver sur leur page Facebook.

  • appeler en cas de questions spécifiques sur le coronavirus :
    ☎0 800 130 000

Enfants hémophiles : peuvent-ils retourner à l’école ?

Au regard de l’évolution de la situation, le groupe de travail des pédiatres en Hémostase n’ont pas d’argument pour déconseiller le retour à l’école des enfants atteints d’hémophilie – en l’absence d’autre pathologie (dysimmunitaire ou pulmonaire, notamment)[5].

> Retrouvez ici les recommandations du Club des pédiatres en Hémostase

Vous êtes malade chronique ? Vous avez une question sur le coronavirus ?
Consultez notre FAQ


[1] Source : Fédération mondiale de l’hémophilie

[2] Source : Association française d’hémophilie et MHEMO

[3] Source : Fédération mondiale de l’hémophilie et MHEMO

[4] Source : MHEMO.

[5] Source : AFH.

Vos commentaires