Immunothérapie : un espoir pour guérir le cancer

Cancers
Immunothérapie : un espoir pour guérir le cancer

Un récent essai clinique d’immunothérapie, mené sur des patients atteints par des cancers du sang, suscite beaucoup d’espoirs. En effet, 94% des malades d’une leucémie spécifique, la leucémie aiguë lymphoblastique, ont vu leurs symptômes disparaître.

Des scientifiques ont reprogrammé des cellules immunitaires pour qu’elles ciblent des cancers du sang, au même titre qu’une grippe ou une infection. Des lymphocytes T modifiés ont été réinjectés dans le corps des patients, avec des résultats impressionnants. Il s’agit en quelque sorte d’un médicament vivant qui peut perdurer dans notre corps notre vie entière. « C’est du jamais-vu en médecine », s’est félicité Stanley Riddell, chercheur dans l’Etat de Washington aux États-Unis.

Beaucoup d’espoirs mais encore peu de reculs

Depuis trois ans déjà, l’immunothérapie contre le cancer est considérée comme l’une des avancées scientifiques majeures. Le succès de cette thérapie qui consiste à traiter le cancer en utilisant notre propre système de défense n’a cessé de se confirmer. Ce traitement pourrait avoir des résultats efficaces également pour lutter contre la maladie d’Alzheimer.Si cette méthode est véritablement révolutionnaire, des effets secondaires lourds peuvent apparaître (fièvre, hypotension…).

Une technique qui arrive en France

Jean-Hugues Dalle, hémato-pédiatre à l’hôpital Robert Debré et à l’Université Paris Diderot, se réjouit de l’arrivée en France de ce nouveau traitement, sachant que la moitié des patients qui ont été traités outre-Atlantique sont entrés en rémission. Pour le moment, seuls quelques établissements proposeront l’immunothérapie, laquelle doit encore être envisagée avec prudence.

Vos commentaires