Rester trop longtemps au bureau augmente les risques de diabète

Rester trop longtemps au bureau augmente les risques de diabète

Travailler plus de 55 heures par semaine augmente de 30% les risques de diabète chez les salariés, selon une étude de l’University College of London publiée dernièrement.

En effet dans cette étude, il est démontré que des journées de travail longues imposent une mauvaise hygiène de vie, du stress, des troubles du sommeil et des symptômes de dépressions qui s’avèrent être des facteurs contribuant au diabète. Cette étude a été réalisée sur un panel de 222.120 hommes et femmes d’Europe, des Etats-Unis, du Japon, et d’Australie.

Pourtant avec le mode de vie actuel et urbain et les enjeux professionnels, il est souvent difficile de pouvoir ralentir son rythme. Dans ce cadre, la responsable de l’étude de l’University College of London, Mika Kivimaki, dispense ses conseils : «Buvez et mangez sain, faites de l’exercice, évitez le surpoids, gardez votre taux de glucose et de lipides à des niveaux normaux, et ne fumez pas.»

En France, le diabète atteint 3,9 millions de personnes dont 10% de type 1 et 85% de type 2. Le diabète de type 2 est une forme grave de la maladie avec des affections pouvant atteindre le coeur, les reins, les yeux, les artères et les nerfs et pouvant provoquer de l’hypertension, un accident vasculaire cérébral, un infarctus du myocarde ou bien encore une artérite des membres inférieurs.

Vos commentaires