Alzheimer : détecter plus tôt la maladie grâce à des tests plus simples

Alzheimer
Alzheimer : détecter plus tôt la maladie grâce à des tests plus simples

De simples examens des yeux et de l’odorat pourraient permettre de détecter Alzheimer. C’est la conclusion de plusieurs études scientifiques sur le sujet présentées lors de la Conférence internationale de l’association Alzheimer (AAIC).

Une capacité diminuée à déceler différentes odeurs pourrait, en effet, indiquer un déficit cognitif révélateur du développement de la maladie d’Alzheimer. Une autre étude s’est, quant à elle, intéressée aux yeux. Un examen qui détecterait la formation de protéines bêta-amyloïde dans les yeux permettrait de détecter la présence d’une maladie neurodégénérative chez le patient.

« Actuellement, il y a un besoin évident de tests diagnostics simples, moins invasifs, afin d’identifier la maladie d’Alzheimer le plus tôt possible », a expliqué Heather Snyder, la directrice des opérations médicales et scientifiques de l’Association Alzheimer.

Des découvertes pleines de promesses, surtout si l’on sait qu’un diagnostic précoce joue un rôle considérable dans la prise en charge de la maladie.

Vos commentaires