Bientôt des miroirs connectés dans nos salles de bains ?

Beauté
Bientôt des miroirs connectés dans nos salles de bains ?

Les objets connectés sont de formidables outils en matière de prévention. Mieux suivre ses propres indicateurs de santé permet un diagnostic précoce d’éventuelles maladies et donc un meilleur traitement.

Bracelets, balances, montres, brosses à dents, et même fourchettes, piluliers et vêtements, de nombreux outils existent déjà aujourd’hui. Grâce à des capteurs, ces objets transmettent des informations vers une application mobile ou un service web. Si certains objets connectés ont un usage purement personnel, pour par exemple évaluer sa forme ou contrôler son poids, d’autres s’intègrent dans une stratégie de prise en charge globale du patient. Il s’agit alors de favoriser l’observance, de contrôler sa tension ou sa fréquence cardiaque, ou encore de mesurer sa glycémie. L’objectif  est à la fois de surveiller sa santé et de l’améliorer, puisque, grâce à ces objets, nous pouvons enregistrer nos propres données de santé. Les ratios, calculs et courbes d’évolution sont directement réalisés via l’outil et lors du rendez-vous médical, ces données peuvent être communiquées au médecin.

Miroir, mon beau miroir

Si ces dispositifs sont désormais bien connus, à défaut d’être systématiquement utilisés, un tout nouvel objet vient de faire son apparition et attire très largement l’attention. Il s’agit d’un miroir connecté. Il n’y a désormais plus seulement dans les contes pour enfants qu’un miroir dispose de vertus magiques pour connaître la plus belle femme du Royaume. L’intelligence artificielle déployée par Google permet en effet de tester virtuellement de nouvelles coiffures ou du maquillage, mais aussi de surveiller sa santé. À la réplique légendaire de la méchante reine, on pourra bientôt en ajouter une autre : « miroir, mon beau miroir, dis moi si je suis en bonne santé ». Désormais intelligent, ce dernier est en effet doté de capacités pour identifier d’éventuels problèmes.

Avec ce miroir connecté, le quotidien prend des airs futuristes. Une caméra 360° à reconnaissance faciale permet de scanner la personne qui en fait usage, et de suivre l’évolution d’un grain de beauté ou encore d’avoir des indications sur son rythme cardiaque. Ce bijou de technologie, développé par la société CareOs, pourrait à terme révolutionner nos rituels matinaux. Il donne des informations sur l’état de la peau, le poids, la qualité du sommeil, la blancheur des dents…À terme, des services de télémédecine pourraient y être intégrés afin de rendre la consultation à distance plus aisée. L’interface obéit aux gestes de la main et à la voix.

Loin d’être un simple gadget interactif, le miroir Artemis (c’est son nom) apprend des habitudes des personnes et les aide chaque jour dans le soin au sens très large du terme. Ce miroir connecté entend se positionner comme le centre de pilotage de la santé dans la maison, en proposant de multiples informations et conseils personnalisés sur la santé, la beauté ou encore le bien-être. Tout un système numérique se cache derrière la glace. Les données personnelles du propriétaire sont conservées. Ce sujet peut inquiéter sachant que la protection et la sécurisation des données sont des sujets sensibles, même si le discours des fondateurs se veut rassurant. Autre sujet de réserve : le prix de cet objet, actuellement commercialisé à hauteur de 20 000 €.  Un tarif qui pourrait être revu à la baisse avec la perspective de tailles plus réduites. Il n’en demeure pas moins que ce miroir, présenté au dernier CES à Las Vegas, fait déjà sensation !

Vos commentaires