Dominique Farrugia raconte comment il fait face depuis près de 30 ans à sa sclérose en plaque

Dominique Farrugia raconte comment il fait face depuis près de 30 ans à sa sclérose en plaque

Atteint d’une sclérose en plaque depuis l’âge de 28 ans, l’acteur Dominique Farrugia, âgé de 54 ans, s’est adressé à des personnes handicapées.

Il leur a fait part de son quotidien dans l’idée de mieux les soutenir.

C’est formidable que vous puissiez travailler car 85% des malades sont au chômage »,

a déclaré celui qui se déplace aujourd’hui en fauteuil roulant. En allant travailler tous les jours, on se sent encore plus « dans la vie » a déclaré le comédien des Nuls.

La chance de travailler, c’est d’être dans la vie et pas hors la vie. Se lever le matin pour aller travailler permet de se sentir comme tout le monde, et pas à part. On se sent reconnu à la fin du mois avec une fiche de paie »,

a-t-il précisé dans le cadre d’un reportage consacré à l’association tsédaka qu’il soutient avec Yvan Attal.

Rappelons que la sclérose en plaques peut être une maladie extrêmement invalidante. Pour sa part, Dominique Farrugia estime qu’il a eu la chance d’avoir rencontré des personnes qui lui ont fait confiance , malgré sa maladie, Sa passion pour le cinéma ne l’a pas quitté, et il s’attelle à la réalisation de son prochain film avec à l’affiche Gilles Lellouche et Louise Bourgoin.

Précisons tout de même que cette chance de pouvoir travailler n’est pas donnée à tous les patients. Pour certains, ce n’est pas tant l’envie qui manque, que les capacités physiques pour mener à bien une activité professionnelle. Il n’en demeure pas moins que la volonté de Dominique Farrugia est d’encourager les patients. Et de leur donner envie de faire le maximum et de se sentir pleinement intégrés, en fonction bien sûr de leurs possibilités.

Vos commentaires