Diabète : oui à la qualité de vie!

Dossiers spéciaux
Diabète : oui à la qualité de vie!

Malgré les progrès de la recherche médicale, le diabète est une maladie qui se soigne très bien mais qui ne se guérit pas. Cela suppose donc, toute sa vie, de se surveiller, de prendre ses traitements, de garder de bonnes habitudes alimentaires et de pratiquer une activité physique. Un diabétique peut donc être un malade en bonne santé !

C’est ce que nous explique Safaa (lire notre interview) une jeune femme de 23 ans, qui poursuit ses études, même si la maladie suppose une relative vigilance. De même, Christine, maman d’une jeune fille concernée par la maladie, raconte que sa fille mène une existence parfaitement normale, même si elle confesse avoir eu quelques inquiétudes les premiers temps. Depuis, elle a appris à vivre avec, et à accompagner son enfant au mieux. Même les stars les plus en vue sont touchées par la maladie, qu’il s’agisse de Sharon Stone, d’Angelina Jolie ou encore d’Halle Berry, qui témoigne dans une vidéo de l’importance du dépistage.

Dans le cadre de ce dossier spécial sur le diabète, en exclusivité pour Voix des Patients, le Professeur Penfornis, éminent spécialiste du diabète, apporte un éclairage sur les traitements lesquels sont de plus en plus efficaces. Il constate aussi que les patients sont désormais beaucoup plus acteurs de leur maladie (lire l’article). Ils sont de mieux en mieux informés, grâce à de nombreuses plate-formes ou à des partages d’expériences entre personnes membres d’une même communauté.

Pour stabiliser le diabète, le Professeur Penfornis conseille une activité physique régulière. De fait, on ne mettra jamais assez en avant les bienfaits du sport pour éviter cette maladie et pour éviter qu’elle ne s’aggrave quand elle est installée. Pour autant, cela n’empêche pas de se faire plaisir. On trouve d’ailleurs aisément sur internet des recettes de cuisine adaptées, mais il convient de ne pas relâcher sa vigilance et de continuer à mesurer régulièrement sa glycémie.

Ce qui semble le plus inquiétant au sujet du diabète, c’est sa progression constante. Celle-ci s’explique en partie par des comportements alimentaires inadaptés et une trop grande sédentarité. Les chiffres de personnes atteintes augmente chaque année (lire le diabète en chiffres). Changer ses habitudes permettrait donc souvent d’éviter de contracter cette maladie, d’autant que si elle se soigne très bien, il faut quand même rappeler qu’elle est la première cause de cécité et d’amputation. D’où l’importance de la diagnostiquer à temps, afin de la traiter au mieux et d’éviter qu’elle ne dégénère.

Trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation, le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie chronique ) et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé. On distingue principalement deux types de diabète : le diabète de type 1, habituellement découvert chez les enfants, adolescents ou adultes jeunes. Les symptômes se traduisent par une soif intense, des urines abondantes et un amaigrissement rapide. Le diabète de type 2 apparaît plus souvent chez le sujet de plus de 40 ans, mais peu frapper plus tôt.  Surpoids, obésité et le manque d’activité physique en sont les causes les plus fréquentes. Quel que soit le diabète concerné, il faut le prendre au sérieux. Et le traiter le plus tôt possible ! A l’occasion de la semaine de la prévention de diabète, il nous paraissait pertinent de consacrer un dossier entier à cette pathologie et à la façon dont les patients la vivent…

 

Copyright – Comugnero Silvana – fotolia

Vos commentaires