Hépatites : des tueurs silencieux

Hépatites : des tueurs silencieux

Le 28 juillet dernier, nous célébrions la Journée mondiale contre l’hépatite. A, B, C, D, E : il existe différents virus de l’hépatite pouvant engendrer des cancers ainsi que des infections aiguës ou chroniques du foie.

Ces maladies ne sont pas à prendre à la légère. Près de 1,4 millions de personnes décèdent chaque année dans le monde d’une hépatite. Les virus B et C sont particulièrement agressifs et se transmettent par contact avec le sang d’une personne contaminée.

Heureusement, il existe un vaccin contre l’hépatite B, et les traitements de l’hépatite C ont beaucoup évolué avec désormais un taux de guérison proche de 70 à 80%.

Mais pour être soigné encore faut-il savoir que l’on est malade. Or, sur les 500 000 personnes atteintes d’une hépatite dans l’Hexagone, la moitié (soit 250 000) l’ignore ! L’importance du dépistage demeure ainsi capitale !

Pour plus d’informations sur les hépatites, vous pouvez vous rendre sur le site de l’association SOS Hépatites.

Vos commentaires