Journée de l’insuffisance cardiaque : faire du sport est capital

Soins de support
Journée de l’insuffisance cardiaque : faire du sport est capital

Pratiquer une activité sportive chaque jour pendant une heure permet de maintenir son coeur en bonne santé et de réduire les risques d’insuffisance cardiaque. C’est ce que prouve une récente étude scientifique suédoise.

D’après les chercheurs de l’Université d’Uppsala, en Suède, une heure de sport modéré (natation, jogging, etc) ou une demi-heure à intensité soutenue (compétition) permettrait de réduire l’insuffisance cardiaque de 46%.

Cette étude, publiée dans la revue de l’American Heart Association, Circulation: Heart Failure, a porté sur l’analyse des données médicales de 39 805 personnes âgées de 20 à 90 ans.

Les volontaires ont dû répondre à des questions sur leurs habitudes quotidiennes, et notamment sur la fréquence de leur activité physique.

Les scientifiques ont remarqué que plus la personne était active, plus son risque d’insuffisance cardiaque diminuait. « Vous n’avez pas besoin de courir un marathon pour profiter des bienfaits de votre activité physique, même une activité très peu soutenue peut produire des effets positifs », rassure le professeur Kasper Andersen, coauteur de cette étude.

L’Organisation Mondiale de la Santé préconise déjà aux adultes de pratiquer au moins 150 minutes d’activité modérée par semaine.

 

© beermedia.de – Fotolia

Vos commentaires