Lire la douleur dans les yeux

Droit du travail
Lire la douleur dans les yeux

Des chercheurs de l’université Paris-Diderot 7 associés à l’Inserm ont choisi d’étudier le diamètre de la pupille et l’ampleur de sa contraction après une stimulation lumineuse dans un cas extrême: l’accouchement.

«Nous voulions établir des liens entre ces deux paramètres, la douleur des contractions utérines au cours de l’accouchement et son soulagement par l’analgésie péridurale», expliquent-ils. Ils ont donc filmé avec des caméras les pupilles de 24 femmes avant et après péridurale, avec et sans contraction utérine.

Résultat : le diamètre de la pupille augmente avec la douleur. Sa contraction est plus marquée après une stimulation lumineuse lorsque la souffrance est forte. Des variations très difficiles à déceler à l’œil nu. Des caméras très précises et ultra-rapides sont indispensables.

Ces travaux, publiés récemment dans Anesthesia & Analgesia, permettront de juger de l’efficacité d’un traitement analgésique. Mais aussi de déceler la douleur chez les personnes incapables de s’exprimer: jeunes enfants, patients comateux ou atteint d’un «locked-in» syndrome.

Vos commentaires