La télémédecine de plus en plus présente

Soins de support
La télémédecine de plus en plus présente

Applications de surveillance des plaies chroniques, consultations à distance dans les établissements pour personnes âgées et dépendantes ou dans les centres pénitenciers : la télémédecine est de plus en plus rôdée et fonctionne de mieux en mieux.

En une dizaine d’années, elle a su s’imposer comme un atout majeur pour venir en aide aux personnes âgées, aux malades chroniques, pour pallier les déserts médicaux, et appuyer les politiques de santé publique.

La médecine connectée est ainsi devenue un outil incontournable, permettant, notamment, de limiter le recours systématique à l’hospitalisation. En outre, la télémédecine présente l’immense avantage d’élargir l’offre de soins dans les déserts médicaux. Par exemple, l’hôpital de Montpellier proposera dès la rentrée prochaine un service de téléconsultation dentaire appelé « e-dent ». Des infirmiers formés manieront des caméras à lumière fluorescente mettant en évidence d’éventuelles caries ou inflammations gingivales.

Les informations recueillies seront ensuite envoyées via un serveur à destination d’un chirurgien-dentiste qui réalisera sa consultation à distance. Celui-ci décidera, au vu des clichés, de la nécessité ou non pour le patient de se rendre dans un cabinet dentaire.

 

© Syda Productions – Fotolia.com

Vos commentaires