Trisomie : cette maman mobilise la toile

Trisomie : cette maman mobilise la toile

Comme chaque année, on célébrait le 21 mars dernier la journée dédiée à la trisomie 21. Plusieurs démarches intéressantes ont éclos pour sensibiliser à cette maladie, mais une initiative a bousculé le web…

Celle de Carole, la maman d’un petit bébé trisomique de 4 mois, prénommé Marcel.

Je veux qu’on le regarde comme il est. Marcel il a envie de dire qu’il aime les gens, il est heureux d’être là, il est facile à vivre et il aimerait être accepté. Pour moi, c’est le plus beau bébé du monde »,

clame-t-elle.

Domicilée à Rennes, elle se bat depuis la naissance de son fils pour faire évoluer le regard sur la maladie. Pour affirmer ce droit à la différence, elle a suggéré à des milliers de gens de porter des chaussettes dépareillées.

thumbnail

Une façon de faire un clin d’oeil à l’anomalie génétique des patients atteints de trisomie 21. En effet, la maladie est due à la présence d’un chromosome surnuméraire sur la 21e paire de chromosomes. Au lieu d’avoir 46 chromosomes, la personne porteuse de trisomie 21 en possède 47.

L’engouement pour l’initiative de cette maman a été total et immédiat puisque les réseaux sociaux, et en particulier la page Facebook qu’elle a crée, ont été le théâtre d’échange d’un nombre incalculable de photos de chaussettes dépareillées. Sans parler des 600 mails et du flot de SMS qu’elle a reçu en soutien. La preuve que sur internet, la solidarité bat son plein!

Vos commentaires