5 choses qu’on ne vous a jamais dites sur la bipolarité

5 choses qu’on ne vous a jamais dites sur la bipolarité

Aujourd’hui, on utilise le mot « bipolaire » à toutes les sauces. Untel passe du rire au larmes : il est « bipolaire ». Untel a changé d’avis : il est « bipolaire ». Untel est un peu cyclothymique : il est « bipolaire ». Mais au fond, on sait rarement de quoi on parle en utilisant mal à propos ce terme galvaudé.

1. La bipolarité, c’est quoi exactement ?

C’est un trouble de l’humeur qui fait alterner les périodes de mélancolie et des périodes d’exaltation, des phases de dépression et d’énergie excessive. Souvent privés de sommeil en raison de cette excitation, les bipolaires sont également plus sujets aux addictions. Ils attaquent parfois des projets surdimensionnés, parfois à risques (achats inconsidérés, conduites irresponsables…).

 

2. Etre bipolaire, c’est une vraie maladie, qui affecte 1 à 4 % de la population française

Longtemps qualifiée de « psychose maniaco-dépressive », cette maladie a enfin été reconnue. Elle concerne tant les hommes que les femmes, et commence à se manifester généralement entre 15 et 25 ans.

 

3. En cause ?

Une fragilité génétique, mais aussi des facteurs environnementaux (infections, stress élevés, manque de vitamine D). Par ailleurs, une insuffisance de production de mélatonine (l’hormone qui déclenche le sommeil le soir) est en cause dans cette pathologie.

 

4. La journée mondiale de la bipolarité a été fixée au 30 mars

C’est parce qu’elle correspond au jour de la naissance de Van Gogh qui en souffrait.

 

5. Il est très important de se faire diagnostiquer pour envisager un accompagnement et des traitements.

Si l’on ne guérit pas de cette maladie, des associations spécialisées peuvent aider les patients et leurs proches à tenter de vivre au mieux avec cette maladie.

Vos commentaires