5 conseils pour dire « non » aux intoxications alimentaires

Domicile
5 conseils pour dire « non » aux intoxications alimentaires

A l’occasion de la journée mondiale de la santé qui a lieu aujourd’hui, nous avons souhaité faire le point sur les intoxications alimentaires.

La sécurité sanitaire des aliments est encore trop souvent négligée, d’où l’intérêt de rappeler quelques bonnes pratiques afin d’éviter qu’un problème local ne se transforme en crise grave. Le slogan de l’événement est d’ailleurs très explicite : « De la ferme à l’assiette, vous avez tous un rôle à jouer ». Il s’agit d’en appeler à notre responsabilité afin de réduire les maladies d’origine alimentaire. Selon l’OMS, ces dernières ont touché environ 582 millions de personnes et causé 351.000 décès en 2010.

Les bactéries les plus graves sont la salmonelle, l’Escherichia coli et les norovirus. C’est en Afrique que le taux de contamination alimentaire est le plus élevé, devant l’Asie du Sud-Est. Les plus jeunes sont les plus vulnérables : plus de 40% des victimes sont âgés de moins de 5 ans.

Voici 5 conseils pour des aliments plus sûrs

Faites du « lavage » un mot d’ordre
– avant de toucher des aliments
– pendant que vous faites la cuisine
– après être allé aux toilettes
– pour désinfecter toutes les surfaces et le matériel en contact avec les aliments

Séparez les aliments crus des aliments cuits
– Séparez la viande, la volaille et le poisson crus des autres aliments.
– Ne réutilisez pas le matériel et les ustensiles utilisés pour des aliments crus.
– Conservez les aliments dans des récipients fermés

Faites bien cuire les aliments et maintenez les à bonne température
– Faites bien cuire les aliments, notamment la viande, la volaille, les œufs et le poisson.
– Portez certains mets à ébullition pour vous assurer qu’ils ont atteint 70°C.
– Pour la viande et la volaille, vérifiez que la chair n’est plus rose
– Faites bien réchauffer les aliments déjà cuits et ne les laissez pas plus de deux heures à température ambiante.
– Réfrigérez rapidement tous les aliments cuits et les denrées périssables (de préférence à moins de 5°C).
– Ne conservez pas des aliments trop longtemps même dans le réfrigérateur.
– Ne décongelez pas les aliments surgelés à température ambiante.

Utilisez de l’eau et des produits sûrs
– Utilisez de l’eau saine ou traitez-la de façon à écarter tout risque de contamination.
– Choisissez des aliments frais et sains.
– Préférez des aliments traités afin qu’ils ne présentent plus de risque comme, par exemple, le lait pasteurisé.
– Lavez les fruits et les légumes, surtout si vous les consommez crus.

Veillez à jeter les emballages
– Les conditionnements des yaourts et autres boîtes d’œufs ont souvent traîné dans des hangars mal entretenus, si bien qu’il est préférable de jeter les emballages pour ne pas importer de microbes dans votre frigidaire
– N’utilisez pas d’aliments ayant dépassé la date de péremption.

Copyright – tibanna79 – fotolia

Vos commentaires

Facebook live : Notre expert répond à vos questions

C'était le 20 novembre à 21h, sur la page Facebook de Voix des patients pour apprendre tout ce que vous aviez toujours voulu savoir sur les droits des patients sans jamais oser le demander !

Revoir le live