Cancer et Coronavirus Covid-19 : entre vigilance maximale et continuité des soins

Cancers
Cancer et Coronavirus Covid-19 : entre vigilance maximale et continuité des soins

Les malades du cancer font partie des personnes les plus à risque de développer une forme sévère du Coronavirus Covid-19. En cause : un système immunitaire affaibli. Cette situation les oblige à une vigilance accrue et parfois à une adaptation de leurs traitements. Passage en revue des points essentiels à retenir pour affronter au mieux cette crise sanitaire.

C’est la grande question qui peut inquiéter les malades du cancer : pourrais-je continuer à suivre mes traitements en toute sécurité ?
Deux cas de figure existent :

  • Si vous n’avez pas de symptômes du coronavirus, vous pouvez continuer à suivre votre traitement. Celui-ci pourra néanmoins être aménagé par votre oncologue afin de vous éviter de vous déplacer à l’hôpital. Par exemple, si cela convient à votre pathologie et à votre situation, des traitements par voie orale à prendre chez soi peuvent remplacer les perfusions intraveineuses à faire à l’hôpital.
    Si jamais vous devez aller à l’hôpital pour votre traitement, sachez que chaque établissement a adapté les prises en charge pour garantir un accueil sécurisé des patients. Avant de vous y rendre, contactez-le par téléphone afin de connaître ses modalités spécifiques.
  • Si avez été diagnostiqué positif au Covid-19, votre oncologue pourra être amené à adapter votre traitement.

> Dans tous les cas, ne modifiez ou n’interrompez jamais votre traitement sans l’avis de votre médecin ou oncologue.

 

> Retrouvez ici toutes les recommandations de l’Institut national du cancer sur le suivi de votre traitement.

Comme pour le reste de la population, les premiers symptômes les plus courants sont : fièvre, toux, fatigue anormale, maux de tête, perte d’odorat ou de goût...
Mais attention : certains traitements contre le cancer altèrent vos défenses immunitaires, ce qui peut rendre les premiers signes plus difficiles à repérer.
Soyez donc également attentifs à tout changement – même peu important – de votre état de santé : douleurs inhabituelles, somnolence, tremblements, confusion...
Dans tous les cas, au moindre doute, contactez votre médecin par téléphone. Il pourra vous proposer une téléconsultation pour vous éviter de venir à son cabinet. Il pourra également décider de réaliser un test de diagnostic.
Si les symptômes sont plus graves (difficultés respiratoires, malaises)

> appelez le 15.

Informez toujours les équipes médicales de votre situation et de vos traitements en cours. Si vous êtes hospitalisé, prévenez immédiatement votre oncologue ou votre centre d’oncologie.

 

Une prise en charge adaptée

En cas d’hospitalisation pour cause de Covid-19, les mesures de protection sont renforcées.
Les patients atteints de cancer sont ainsi isolés des autres malades et traités dans des services spécifiques.

En tant que personne reconnue comme particulièrement vulnérable face au Covid-19, si vous travaillez et que le télétravail est impossible, votre médecin traitant pourra vous délivrer un certificat d’isolement à transmettre à votre employeur qui vous placera en activité partielle. Vous pourrez ainsi rester à la maison. Cette solution est également possible pour votre proche vivant avec vous afin de lui permettre de vous soutenir tout en évitant de vous exposer à un risque de contamination.

> Plus d’informations sur le site de l’Assurance Maladie.

Si jamais vous vivez seul, n’hésitez pas à appeler votre mairie. Celle-ci pourra notamment vous orienter vers des services d’aides aux courses.

Et surtout, ne restez pas isolé face à vos questions et vos inquiétudes. De nombreux services ou sources d’informations existent. Par exemple :

Vous êtes malade chronique ? Vous avez une question sur le coronavirus ?
Consultez notre FAQ

Vos commentaires