Diabète : les méfaits du travail de nuit

Diabète
Diabète : les méfaits du travail de nuit

Il n’est jamais très agréable de travailler en horaires décalés. Mais en plus d’être inconfortable, le travail de nuit augmenterait le risque de développer un diabète de type 2 de 9%. Selon cette étude chinoise réalisée par l’université Huazhong University of Science and Technology, sur ce terrain, les hommes seraient plus vulnérables que les femmes.

En cause : un sommeil perturbé et de mauvaises habitudes alimentaires engendrées par le travail en horaires décalés. Lorsque l’on mange tard dans la nuit, l’organisme a tendance à davantage stocker l’énergie en graisses ce qui fait grimper le risque d’obésité et de diabète de type 2.

« Etant donnée la prévalence croissante du travail en horaires décalés dans le monde et le lourd fardeau que représente le diabète, les résultats de notre étude fournissent les indices valables et pratiques de la prévention du diabète« , ont expliqué les scientifiques en charge de ces travaux.

C’est la raison pour laquelle une bonne hygiène de vie avec une alimentation équilibrée (riche en fibres et modérée en graisses) et la pratique régulière d’une activité physique doivent être une priorité pour tous.

Vos commentaires