Les maladies cardiovasculaires : un enjeu de santé publique

Dossiers spéciaux
Les maladies cardiovasculaires : un enjeu de santé publique

Avec 400 morts par jour, 2,2 millions de patients en affection de longue durée (ALD ), 20 millions de personnes à risque, les maladies cardiovasculaires restent, en France, un problème de santé publique. Mais aussi le théâtre de remarquables progrès…

Si elles sont parmi les plus meurtrières, les maladies cardiovasculaires sont aussi le champ de belles avancées, tant en termes de dépistage que de progrès techniques dans les traitements. Les interventions percutanées via un simple cathéter sont devenues, dans une large mesure, une alternative aux opérations lourdes à cœur ouvert. Alors qu’une meilleure identification des facteurs de risque favorise une prévention mieux ciblée. Autant d’avancées qui ont largement amélioré la prise en charge et de la qualité de vie des patients.

Vos commentaires