L’ALD : définition

Système de santé
L’ALD : définition

Quand la nouvelle arrive, beaucoup de patients découvrent ces trois lettres. L’ALD, c’est l’Affection de Longue Durée. Mais encore…

Qui dit ALD, dit prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie. En France, 7 millions de personnes sont concernées.

C’est le médecin traitant qui diagnostique que la maladie correspond ou pas à une ALD. Il doit remplir un protocole de soins définissant la pathologie, puis envoie ce document au médecin conseil de la Caisse d’Assurance Maladie dont dépend l’assuré.
Il faut compter en moyenne entre 8 et 15 jours environ pour obtenir une réponse. Il peut arriver que le patient soit convoqué par le médecin conseil afin qu’il prenne sa décision.

En cas d’avis favorable, une attestation en mentionnant l’ALD est envoyée au médecin qui en remet une au malade.  L’assuré s’engage à le présenter aux différents médecins qu’il consultera dans le cadre de son Affection Longue Durée et doit ensuite mettre à jour sa carte vitale dans une borne.

En cas de refus, il est possible de contester la décision en se renseignant auprès de sa Caisse d’Assurance Maladie.

30 maladies graves sont répertoriées dans la liste des ALD, mais d’autres sont cataloguées comme « hors liste ». Il s’agit de pathologies de forme évolutive ou invalidante, non inscrites sur la liste des ALD 30, comportant un traitement d’une durée supérieure à 6 mois et une thérapeutique très coûteuse (exemple : dégénérescence maculaire, malformation congénitale des membres, embolie pulmonaire à répétition, asthme…).

Les Affections Longue Durée donnent droit à l’exonération du ticket modérateur. Ce dernier n’est toutefois pas pris en charge à 100 %  en cas de dépassements d’honoraires si le médecin exerce en secteur à honoraires libres.

Pour information, une patiente diabétique, prise en charge à 100% au titre de cette maladie, ne peut bénéficier des mêmes avantages pour des médicaments anti-allergiques par exemple. Il existe donc des ordonnances avec plusieurs zones. Par ailleurs, la prise en charge au titre de l’ALD ne dispense pas de l’avance des soins lors de consultations de médecins de ville.

La durée de la prise en charge est indiquée sur la notification du Médecin Conseil de la Caisse d’Assurance Maladie. Une demande de renouvellement doit être réalisée 3 mois avant l’expiration.

Vos commentaires