Marisol Touraine réaffirme son opposition à la vente de médicaments hors pharmacies

Système de santé
Marisol Touraine réaffirme son opposition à la vente de médicaments hors pharmacies

C’est une nouvelle qui devrait soulager les pharmaciens. Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a rappelé, mercredi 10 septembre dernier, son opposition à la vente de certains médicaments en dehors des pharmacies. Cette idée avait pourtant été préconisée dans un récent rapport de l’Inspection générale des finances (IGF).

L’IGF a, en effet, suggéré d’étendre aux grandes surfaces la vente de médicaments sans ordonnance. Questionnée sur ce point, la ministre de la Santé a été claire : « je ne suis pas favorable à une évolution de ce type là. Les médicaments ont un prix fixé par la négociation avec l’Etat, avec mes services, ce qui est important c’est de garantir la sécurité des médicaments ».

Marisol Touraine a cependant précisé qu’il ne s’agissait là que de sa « position ». Elle a donc expliqué qu’elle allait discuter du sujet avec Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie.

La Fédération des syndicats pharmaceutiques (FSPF) a toutefois fait part de son soulagement, décelant dans la prise de position de la ministre « un signe fort de la volonté du gouvernement », selon les dires de Philippe Besset, son vice-président.

Vos commentaires