Prévention du Sida, les adolescents ne sont pas encore assez informés

Prévention du Sida, les adolescents ne sont pas encore assez informés

L’association Solidarité Sida qui organise notamment le festival Solidays, a mis en place en 2003 des initiatives originales pour parler aux jeunes de contraception, et de prévention, «les Après-Midi du Zapping». Un format original, avec pendant trois heures, des projections de séquences du zapping de Canal +, des présentations de spots de prévention et des quiz interactifs.

La dernière session qui s’est déroulé au conseil général d’Ile de France avec 150 jeunes d’un lycée parisien, a permis de mettre en lumière l’ampleur des méconnaissances envers certaines informations de base. Certains lycéens ont découvert grâce aux explications de l’intervenant que « mettre deux préservatifs augmente le risque qu’ils craquent » et d’autres que « les préservatifs ont une date de péremption ».

Un jeune avoue avoir appris « qu’il était possible de prendre un traitement le plus tôt possible, dans les 48 heures qui suivent un rapport sexuel sans protection pour réduire son risque de contracter la maladie « . En 2013, ce sont trente-six éditions qui ont eu lieu soit 7784 jeunes sensibilisés.

 

Crédit photo : © Marylène Eytier

Vos commentaires