Que pensent les Français de l’hôpital ?

Hôpital
Que pensent les Français de l’hôpital ?

Si les établissements de santé connaissent de nombreuses difficultés, leurs usagers déclarent néanmoins y trouver les réponses à leurs attentes et à leurs besoins. C’est du moins ce que révèle un récent sondage, lequel place d’ailleurs la France en tête en matière de satisfaction des patients.

 

Les grèves entamées dans des hôpitaux français depuis le début du mois de mai témoignent du malaise qui sévit dans ces établissements. Les salariés ont clamé haut et fort ces derniers mois leurs mécontentement face à des conditions de travail qu’ils jugent « indignes ». Même la Cour des Comptes a mis en avant des dysfonctionnements. Dans un rapport publié en février dernier, la célèbre institution pointait du doigt un système d’urgences « à bout de souffle ».

 

Des sondés qui se déclarent satisfaits…

 

Malgré ces difficultés, la qualité des soins semble ne pas être impactée. C’est en tout cas ce qui ressort d’une enquête menée par l’institut Odoxa. Certes, le taux de satisfaction a diminué par rapport à l’an passé, mais les Français restent assez enthousiastes. Sur le millier de personnes interrogées sur internet (dont 616 patients), les trois quarts ont déclaré avoir une « très bonne image » ou une « assez bonne image » des établissements de soins d’une part et de leur système de santé d’autre part.

 

… sauf sur la restauration

 

Les sondés déclarent être particulièrement satisfaits de leur rendez-vous préopératoire, du contact avec le personnel, de l’accueil, de la chambre ou encore de la gestion de la douleur. C’est la qualité de la nourriture qui suscite le plus d’insatisfaction. Un tiers des patients déclarent ne pas l’apprécier. Cette année encore, l’image des établissements de santé privés est meilleure que celle de l’hôpital public, mais quel que soit le type de structure concernée, la qualité des soins est le critère le plus apprécié. Parmi les participants ayant fréquenté l’hôpital au cours des deux dernières années, 86% s’en sont déclarés satisfaits, et plébiscitent tout particulièrement la relation avec les personnels soignants.

 

Des informations de qualité, sauf sur l’impact en termes de qualité de vie

 

Alors que les patients ont longtemps reproché des informations insuffisantes, leurs revendications semblent aujourd’hui avoir été entendues puisque 75% des personnes interrogées disent avoir été bien informées sur les conséquences possibles de leur intervention et sur les traitements. Et 80% d’entre eux ont eu l’impression de repartir avec tous les éléments nécessaires pour gérer au mieux les suites opératoires avec l’équipe soignante de ville. En revanche, sur le sujet de l’impact sur leur vie sociale ou les éventuelles séquelles psychologiques, ils auraient aimé (pour 25% d’entre eux) bénéficier de plus de précisions. Les risques de dépression, le sentiment de stress ou d’anxiété ne sont à leurs yeux pas suffisamment évoqués.

 

La France, en tête de classement

 

Il n’en demeure pas moins que les résultats de ce sondage placent la France en tête du classement européen en matière de satisfaction globale des patients, avec 10 points d’avance en moyenne sur ses voisins. Reste à espérer que cet état de fait se maintienne, compte tenu des crises que traversent régulièrement les établissements de soin !

Vos commentaires

Facebook live : Posez vos questions à notre expert

Rendez-vous le 20 novembre à 21h, sur la page Facebook de Voix des patients pour apprendre tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les droits des patients sans jamais oser le demander !

Poser une question