6 conseils pour parler du cancer à mon enfant

Famille & Aidants
6 conseils pour parler du cancer à mon enfant

Rien n’est moins facile que de parler du cancer à son enfant. Voici donc 6 conseils pratiques pour faire face à cette situation.

1- Ayez confiance.
Les enfants possèdent des capacités d’adaptation et de compréhension souvent surprenantes. D’ailleurs, ils ont souvent l’intuition d’une situation, si bien qu’il est préférable de leur en parler plutôt que de dissimuler une réalité qu’ils devinent sans pouvoir mettre des mots dessus. En effet, ils perçoivent parfaitement des inquiétudes et des émotions. Grâce à votre amour et à votre soutien, vous saurez les aider à faire face.

2- Sachez adapter votre vocabulaire.
Plutôt que de « tumeur », préférez parler de « grosse boule », par exemple. Ménagez vos enfants en évitant d’évoquer vos craintes. Restez sur des choses très factuelles.

3- Restez aussi soudés que possible dans votre couple, car cela représente déjà un soulagement pour les enfants. La maladie implique une nouvelle répartition des tâches quand l’un des deux parents est par la force des choses moins disponibles. Montrez leur que vous en avez parlé et que vous êtes en phase avec votre conjoint(e) sur ces aspects.

4- La maladie suppose une nouvelle organisation. Pensez à prévoir des solutions de garde et d’aide, car la fatigue ne permet pas d’assumer ses obligations de parents. En revanche, il est important qu’ils comprennent que si vous leur consacrez moins de temps, ce n’est pas parce que vous ne les aimez plus, mais parce que vous ne serez plus en mesure de gérer votre quotidien comme avant pendant un petit moment. Rassurez-les sur ce point.

5- Essayez autant que possible de partager du temps et des activités avec votre enfant. Même si vous n’avez pas la force de bouger dans tous les sens, le fait de parler, de faire un jeu, de regarder un film à côté de lui, de rire… sont essentiel pour montrer à votre enfant, que la vie continue malgré la maladie. Continuez à vous intéresser à sa vie, à ses activités et à ses pensées.

6- Incitez votre enfant à parler de ce qu’il vit, et de la façon dont il perçoit les choses. C’est important de l’encourager à mettre des mots sur une nouvelle qui va un peu transformer sa vie. Si l’enfant se mure dans le silence, c’est souvent un signe de souffrance. Pourtant, il n’y a rien de honteux à exprimer ce qu’il ressent. Pour l’aider, vous pouvez par exemple regarder un livre comportant des illustrations du corps humain et lui expliquer où se situe votre cancer. Sachez que les enfants expriment souvent ce qu’ils vivent par le jeu ou par le dessin. Montrez vous attentifs aux signaux qu’il peut envoyer dans ces moments là. Laissez sa colère s’exprimer si cela survient.

Copyright – liandstudio – fotolia

Vos commentaires