Conseils alimentaires pour mieux vivre avec son diabète

Conseils alimentaires pour mieux vivre avec son diabète

Alors que les températures baissent, comment résister aux fringales sans tomber dans la démesure? Aliments amis et ennemis, mais aussi règles de base pour stabiliser sa glycémie, on refait le point.

Le diabète, dysfonctionnement de la production d’insuline, est une maladie très ancienne déjà mentionnée dans des papyrus égyptiens. Et déjà à l’époque, une diète riche en fibres issues de grains de céréales était recommandée. Hérédité, âge, habitudes alimentaires… les causes sont multiples. Ce qui est certain, c’est que le diabétique doit impérativement faire preuve de discipline dans sa vie quotidienne, surveiller sa tension artérielle, contrôler son poids, prendre ses repas à des heures régulières… En effet, quel que soit le type de diabète, l’augmentation du taux de sucre dans le sang (hyperglycémie) peut endommager les vaisseaux sanguins et les nerfs et entraîner de sérieuses complications telles des affections cardiovasculaires, des accidents vasculaires cérébraux, une cécité, des atteintes rénales…

Les 5 commandements « alimentaires » pour stabiliser sa glycémie

  • Consommer des légumes verts non farineux. Ils contiennent peu de glucides et peuvent être consommés en toutes saisons. Leur richesse en eau et en fibres garantit une bonne satiété.
  • Consommer des fruits frais. Ils contiennent en moyenne 14 % de glucides, lesquels sont assimilés progressivement. La pomme, l’orange ou la prune, parce qu’elles sont assimilées lentement sont particulièrement recommandées.
  • Ne pas lésiner sur les fibres. Elles jouent un rôle important dans l’équilibre glycémique. Pour bénéficier de toute la richesse en fibres des aliments, mieux vaut éviter de les éplucher.
  • Opter pour des matières grasses non chauffées. Il est recommandé de sélectionner les huiles insaturées (huile de soja, d’olive, de noisette, de germes de blé, de colza), les fruits oléagineux, les poissons au détriment des graisses saturées (comme toutes les margarines, la palme, le palmiste, le coprah, les beurres de cacao et de karité).
  • Associer les légumes et les féculents. L’association des légumes verts et des légumineuses (légumes secs) ou céréales de grain entier limite l’apport glucidique des repas et garantit une bonne satiété.

Les aliments amis pour protéger les yeux, le cœur, les vaisseaux sanguins et les points névralgiques du diabétique.

  • La consommation régulière d’oignons entraîne la baisse du taux de sucre sanguin
  • Parmi les légumes : artichaut, asperge, aubergine, brocoli, carotte crue, chayotte, céleri-rave, citrouille, concombre, cresson, chicorée, haricot vert, laitue, persil, petit pois, poireau, poivron rouge, salsifis, topinambour
  • Parmi les fruits : cerise, figue, fraise, myrtille, pêche, poire, pomme, raisin, (en quantité modérée)
  • Pour empêcher les complications du profil lipidique sanguin : amande, noisette, noix, noix de cajou, olive
  • Le clou de girofle est recommandé pour déstocker le sucre
  • La cannelle améliore l’action de l’insuline dans l’organisme et inverse l’insulino-dépendance, et favorise la lutte contre l’excès de sucre dans le sang
  • L’acide lipoïque est bénéfique, on le trouve dans certains abats comme le foie, et dans des légumes verts comme les épinards et le brocoli
  • En Allemagne, la levure alimentaire est recommandée pour les personnes diabétiques
  • Lentille, sarrasin et pois chiche fournissent des fibres hautement bénéfiques
  • Le son d’avoine, riche en fibres solubles, aide à contrôler la glycémie dans le sang
  • La dinde, les fruits de mer, des protéines animales compatibles avec l’état diabétique
  • Certaines tisanes sont bénéfiques notamment les baies de genièvre, feuilles d’eucalyptus, feuilles de mûrier, feuilles de géranium, racine de bardane ou de pissenlit

Les aliments ennemis du diabétique

  • Tous les aliments à base de lait de vache stérilisé et de crème fraîche, car ils détruisent les cellules du pancréas, responsables de la fabrication de l’insuline
  • Tous les aliments contenant des gras saturés
  • La carotte cuite (l’amidon déstructuré possède un indice glycémique élevé)
  • La châtaigne, le panais, la fève, la datte
  • Les boissons gazeuses et les jus de fruits
  • L’alcool
  • Le café, le chocolat chaud
  • Les sucres (miel, mélasse, sirops de blé, d’érable, de maïs, d’orge ou de riz (…)
  • Le blé et les céréales à gluten, la baguette, le pain blanc, les gaufres, le riz à cuisson rapide, la purée, le maïs moderne, la fécule de maïs
  • Les huiles d’arachide, de carthame, de maïs, de tournesol
  • La margarine, la mayonnaise commerciale, les moutardes douces
  • La viande de cheval , la viande rouge, le jambon, les saucisses peu recommandables pour les reins du diabétique.
  • Les poissons panés
  • Les aliments fumés
  • Les arachides
  • Le fructose, car il cache des effets délétères (élévation du taux d’insuline ou augmentation du taux de triglycérides…)

Vos commentaires