Diabète : 4 boissons à éviter

Diabète
Diabète : 4 boissons à éviter

Non seulement les boissons sucrées favorisent la prise de poids, mais elles sont dangereuses pour la santé. Pour éviter un diabète, ou dans l’objectif de ne pas aggraver le sien, mieux vaut faire l’impasse sur certains breuvages.

Les jus de fruits industriels

On a le sentiment de se donner bonne conscience, pourtant, certains jus contiennent beaucoup plus de sucres ajoutés que de fruits. Ils peuvent donc considérablement faire varier la glycémie des personnes diabétiques. Il ne s’agit pas nécessairement de ne pas en boire, mais de ne pas dépasser deux verres par jour. Pour les personnes ayant déjà un diabète, mieux vaut boire son verre de jus de fruit au cours du repas, car la consommation de produits sucrés de façon isolée est déconseillée. Pire encore que les jus industriels, les nectars de fruits, lesquels sont encore bien plus concentrés. Quant aux smoothies, ils sont également remplis de sucres.

L’idéal est de remplacer ces différentes boissons par de vrais fruits frais ou des oranges pressées. D’autant que les fibres ralentissent l’absorption du glucose et par conséquent les pics de glycémie.

Les sodas

Il a été largement démontré qu’ils favorisent la prise de poids et donc l’apparition du diabète de type 2. En raison de leur forte teneur en sucres, ils font grimper rapidement la glycémie. Mieux vaut privilégier les boissons light ou zero qui ne contiennent pas de saccharose, mais elles sont tout de même à consommer avec parcimonie. A éviter également : les boissons énergisantes très sucrées.

L’alcool

De manière générale, il est recommandé de limiter sa consommation en alcools. Certains sont toutefois particulièrement sucrés : le Porto, le Muscat, le Limoncello, le Martini… On les reconnaît à leur aspect liquoreux.

Les eaux aromatisées

Ce sont de véritables pièges, car on a l’impression de boire de l’eau. Beaucoup de personnes en boivent donc en grande quantité, sans être conscientes qu’elles absorbent du sucre. Aromatisées à la fraise, au citron aux agrumes ou encore à la pêche, elles peuvent être bues occasionnellement mais ne doivent en aucun cas se substituer à l’eau minérale.

Bien évidemment, en parallèle de cette vigilance sur les boissons, il est nécessaire de faire attention également à son régime alimentaire et de pratiquer une activité physique. La sédentarité et la surcharge pondérale constituent en effet des facteurs de risques.

Vos commentaires