Malgré sa BPCO, il bat le record du monde de vitesse à vélo

Malgré sa BPCO, il bat le record du monde de vitesse à vélo

Atteint d’une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), Philippe Poncet a réalisé un défi incroyable : battre le record du monde de vitesse à vélo sous assistance respiratoire.

Après des années de tabagisme, il a développé cette maladie et doit désormais passer 21 heures par jour sous assistance respiratoire. En effet, il ne peut plus absorber l’oxygène normalement. Il y a 5 ans, il a néanmoins décidé de se remettre au sport. Ancien skieur de haut niveau, il a choisi le vélo sur piste.

Les débuts ont été très difficiles, mais Philippe a progressé au fur et à mesure des entraînements. Au point de se lancer le défi de battre son record de vitesse sur 200 mètres, en moins de 15 secondes. Un coéquipier lui apporte des bouteilles d’oxygène, mais la course est néanmoins très risquée car il  peut facilement perdre connaissance et chuter sur la piste.

Très heureux d’avoir gagné son pari, Philippe Poncet est aller jusqu’au bout de son défi personnel. Il a aussi contribué à mieux faire connaître la BPCO. En France, cette maladie est responsable chaque année de 16.000 décès. Encore mal diagnostiquée, elle ne peut être éradiquée puisqu’aucun traitement ne permet d’en venir à bout.

On estime que plus de trois millions de Français sont concernés par cette maladie pulmonaire peu connue qui se caractérise par un rétrécissement progressif des bronches et donc une insuffisance respiratoire. La cigarette n’est pas la seule cause de cette maladie, même si 80% des malades sont d’anciens fumeurs.

Pour un patient, quelle que soit la maladie, c’est souvent important de se fixer des défis un peu fous pour transcender la maladie et sensibiliser le public par la même occasion. Malgré sa sclérose en plaques (SEP), Géraud a mené une incroyable aventure en kayak. Egalement atteints de SEP, des patients se sont lancés dans un vaste défi spéléo.

Vos commentaires