Sida : la mortalité diminue mais l’épidémie perdure

VIH / Sida
Sida : la mortalité diminue mais l’épidémie perdure

11,8%, c’est le taux de recul des décès dus au VIH, en 2013. Une chute extrêmement encourageante ; la plus forte depuis l’année 2005 grevée par un pic de mortalité. Cette diminution est si prometteuse que les experts évoquent désormais la possibilité d’une disparition de la pandémie d’ici une quinzaine d’années.

C’est un rapport de l’Onusida (chargé de coordonner l’action des Nations unies contre l’infection par le VIH) qui vient de dévoiler les bons résultats obtenus depuis 2001, mettant en lumière l’augmentation toujours plus importante de l’accès aux traitements.

Attention, toutefois, à ne pas oublier que de nombreux efforts restent à faire. Chaque jour 5 700 personnes sont encore infectées par le VIH. En outre, le nombre de séropositifs a, quant à lui, légèrement progressé l’année dernière avec 35 millions de personnes porteuses du virus du sida contre 34,6 millions en 2012.

Vos commentaires