Témoignage : elle découvre son hémochromatose à la quarantaine

Témoignage : elle découvre son hémochromatose à la quarantaine

Ancienne athlète de haut niveau et éducatrice sportive, Gisèle Lafond a découvert qu’elle souffrait d’hémochromatose à 41 ans.

Alors qu’elle n’avait jusque-là prêté attention à aucun symptôme caractéristique de cette pathologie, première maladie génétique en France, Gisèle Lafond est affectée, d’un coup, par une très grande fatigue.

A l’époque, c’était en 2010, l’éducatrice sportive s’apprêtait à emmener de jeunes aveugles gravir le Mont-Blanc. Elle a donc mis la fatigue sur le compte de l’organisation de cet événement.

C’est finalement sur les conseils de sa gynécologue qu’elle se décide à faire une prise de sang qui indique un taux très élevé de fer.

Après quelques examens supplémentaires, le diagnostic est posé : Gisèle est atteinte d’hémochromatose, une maladie dont elle ne connaissait rien, comme la plupart des patients au moment de l’annonce.

Retrouvez l’intégralité du témoignage de Gisèle Lafond sur le site de Séniors Région en cliquant ici.

Vos commentaires