La trisomie 21 ne l’a pas empêchée de réaliser son rêve : être institutrice

Autres maladies
La trisomie 21 ne l’a pas empêchée de réaliser son rêve : être institutrice

Depuis toute petite, Noelia Garella souhaitait être institutrice. À 31 ans, elle est devenue la première prof de maternelle atteinte de trisomie 21 à enseigner en Argentine.

Toute sa vie, elle a souffert du regard des autres. Quand elle était enfant, une institutrice avait été jusqu’à la traiter de monstre. Toutefois, pour cette femme forte et déterminée, les préjugés sur son handicap n’ont jamais été un frein.

Elle a obtenu son diplôme d’institutrice de maternelle et grâce à un optimisme à toute épreuve et au soutien de sa famille, elle a enfin commencé à enseigner. Bien entendu, il lui a fallu surmonter des épreuves, à commencer par les préjugés et les doutes de celles et ceux qui prétendaient qu’elle était incapable d’assumer une telle charge.

Elle est désormais responsable d’une classe d’initiation à la lecture dans une école, où elle lit des contes de fées aux écoliers en interprétant les différents personnages des histoires. Grâce à sa passion et à ses qualités, elle est parvenue à se faire une place.

Capture d’eěcran 2017-06-13 aĚ 09.05.42
Ce fut une expérience unique pour l’équipe. L’intégration et la façon si naturelle avec laquelle elle interagit avec les enfants nous ont donné à tous une précieuse leçon de vie

a confessé la directrice de l’établissement, qui avait à coeur, en recrutant Noelia, de tordre le cou aux discriminations et d’oeuvrer à une société plus inclusive.

Ce que je préfère dans le métier de maîtresse ,c’est la beauté du cœur des enfants, l’amour qu’ils ont,

a déclaré la jeune femme. Fascinés par ses récits, les bambins de la crèche Jermonito sont captivés par les lectures de Noelia. En parallèle de cet atelier de contes, elle est en charge d’un autre groupe de dix enfants, en doublon avec une collègue plus expérimentée.

Très peu de personnes concernées par le syndrome de Down ont eu le courage de se battre pour enseigner et faire face aux réserves souvent hostiles des parents et du corps professoral. Puisse la combativité de Noelia en inspirer d’autres en montrant que l’on peut réussir et atteindre ses rêves en dépit d’un handicap !

Vos commentaires