« Allo Alex », une hotline cancer et travail

Cancers
« Allo Alex », une hotline cancer et travail

Durant le 4ème trimestre 2016 (d’octobre à décembre inclus), Roche s’engage pour diminuer l’impact du cancer sur la vie professionnelle. Laurence Séguillon, responsable RSE de Roche Pharma France, revient sur les actions menées.
 

ls
Laurence Séguillon
Sur 1000 personnes qui apprennent qu’elles ont un cancer, 400 sont en activité professionnelle. Et seulement 37% conserveront leur travail après
la maladie »,

explique-t-elle en préambule. Des chiffres regrettables quand on sait que l’environnement professionnel est essentiel pour se sentir utile et conserver une bonne estime de soi.

« Certaines études démontrent même que le fait de se sentir connecté à la vie professionnelle contribue à la réussite des traitements », poursuit Laurence Séguillon. Faire du thème « cancer et travail » un vrai sujet aux yeux des professionnels de santé, ainsi que dans le monde de l’entreprise, tel est précisément l’objet de la démarche. Il s’agit de lever les tabous en apportant un service très concret aux patients. »

Allo Alex (0800 400 310), un service d’écoute

C’est parce qu’il répond à un besoin que Kepler HR propose le service Allo Alex. Cette hotline, lancée le 3 octobre, sera financée par Roche pendant 3 mois jusqu’à fin décembre. Le principe est simple : les patientes peuvent appeler, entre 9h et 18h, du lundi au vendredi, une hotline : le 0800 400 310. Une autre femme, qui a elle aussi été concernée par la maladie, répond à leurs questions autour du travail.

Dois-je parler de ma maladie à mon manager? Quelles sont les clauses de pré-reprise? Quid du versement de mon salaire? Comment bénéficier d’un mi temps thérapeutique? Autant d’interrogations légitimes qui reviennent régulièrement. Si la personne au bout du fil ne peut résoudre immédiatement une question trop « technique », elle prend le numéro de la patiente, laquelle sera rappelée par un expert.

Sensibiliser le monde de l’entreprise

Nous avons annoncé officiellement ce projet lors d’une soirée théâtre dans le cadre de laquelle nous avions invité des représentants du monde de l’entreprise »,

précise Laurence Séguillon. Plus précisément, 200 DRH de grandes entreprises ont été conviés à voir Maligne, une pièce dans laquelle Noémie Caillault raconte son cancer, avec humour et subtilité.

Notre objectif : faire exister ce sujet dans le monde des entreprises pour qu’elles accueillent plus encore la fragilité causée par la maladie. Elle n’est pas un poids, bien au contraire. Elle est source de progrès pour tous »,

conclut Laurence Séguillon.

Vos commentaires