Après le cancer, le retour au travail

Après le cancer, le retour au travail

Touchée par une récidive de cancer, Marie (collaboratrice Roche) se confie à Voix des Patients pour raconter son parcours de vie face au cancer et la façon dont elle a choisi de maintenir le lien avec son entreprise et sa joie aujourd’hui de pouvoir retravailler.

Au début de la maladie je souhaitais continuer à mener de front mon activité professionnelle et mes traitements mais mon oncologue m’en a dissuadée compte tenu d’une part des traitements qui s’annonçaient lourds et d’autre part, par rapport à l’environnement dans lequel j’évoluais : le cancer

témoigne-t-elle. Marie décide de se concentrer sur le chemin qui va la mener vers la guérison. Rétrospectivement, elle reconnaît qu’elle aurait été incapable de poursuivre son activité.

Rester connectée avec le monde de l’entreprise pendant la maladie :un choix évident pour Marie

Conserver le lien avec l’entreprise était très important et l’a aidée aussi à pouvoir se projeter dans l’après cancer.

Je lisais régulièrement mes mails pendant les traitements, et j’échangeais avec mon manager et mes collègues que j’avais informés de ma maladie. Le fait de savoir que mon poste m’attendait a été très réconfortant »,

précise-t-elle. Lorsque son oncologue lui annonce que les résultats sont bons, Marie envisage alors de reprendre son activité chez Roche.

« Je suis heureuse d’avoir repris »

« J’ai apprécié de pouvoir échanger régulièrement avec les équipes des Ressources Humaines qui ont été très à l’écoute. J’ai ainsi pu bénéficier d’un mi-temps thérapeutique et d’un aménagement de travail » témoigne-t-elle. Sa reprise a été facilitée par l’état d’esprit favorable de l’entreprise suite à la convention Cancer@Work. Ce programme l’a aidée à se projeter.

J’ai repris depuis quelques mois maintenant, et j’en suis très heureuse. J’ai retrouvé mon énergie et ma combativité. Je me sens dans une dynamique positive »,

raconte cette femme pleine d’optimisme. Comme beaucoup de personnes qui ont vaincu la maladie, elle se sent renforcée et a le sentiment que la vie continue «doublement». Elle reconnaît avoir la chance d’évoluer dans une entreprise bienveillante. Les dons de RTT qui viennent d’être mises en place pour les collaborateurs dont les proches sont touchés par la maladie? Une excellente mesure selon elle. Marie a décidé de faire don d’une partie de ses RTT.

Vos commentaires

Facebook live : Posez vos questions à notre expert

Rendez-vous le 20 novembre à 21h, sur la page Facebook de Voix des patients pour apprendre tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les droits des patients sans jamais oser le demander !

Poser une question