Mes soins

L’hygiène bucco-dentaire, un enjeu de santé publique.. et de bien être individuel !

Sensibilités dentaires, caries, maladies parodontales ou encore tartre. Les soucis dentaires sont multiples et se manifestent à tous âges. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 45 % de la population mondiale vit avec des affections bucco-dentaires. Mal soignées, elles peuvent entraîner des problèmes de santé bien plus graves.

La santé bucco-dentaire n’est pas un sujet à prendre à la légère. Au-delà de l’inconfort que peuvent provoquer des affections, elles favorisent la dégradation de l’état de santé générale et du bien-être. S’il est important de se laver les dents quotidiennement et de se rendre chez le dentiste au moins une fois par an, il est également primordial de se faire soigner pour la moindre carie. Cette destruction progressive de la dent par des bactéries est l’affection bucco-dentaire la plus courante dans le monde. Environ 2,5 milliards de personnes sont concernées par une carie non traitée selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Laisser traîner une carie a des conséquences graves

Plus le patient laisse traîner une carie, plus les conséquences sont graves. L’émail qui d’abord atteint se perfore et les bactéries atteignent la dentine la détruisent conduisant à une « rage de dent » provoquée par l’abcès dentaire. « Quand on a mal c’est souvent déjà un peu tard. Il faut donc aller régulièrement chez le dentiste », prévient Emmanuelle Sharps, chirurgien dentiste et Directrice Générale d’Efficentres Développement qui accompagne les associations gestionnaires de centres de santé dentaire. Pour éviter les caries, il faut notamment se brosser les dents et les gencives trois fois par jour (idéalement après chaque repas) et faire attention à sa consommation de sucre notamment en boisson.

Le tartre : l’ennemi numéro 1 des tissus de soutien de la dent

Il faut également ne surtout pas laisser le tartre s’installer. En effet, il est responsable d’autres affections assez courantes : les maladies parodontales. La plaque dentaire, cette matière jaunâtre facile à enlever au brossage , vient s’infiltrer dans les espaces entre la gencive et la racine de la dent où elle se calcifie et devient le tartre que la brosse à dent ne peut plus éliminer. Cela provoque une inflammation de la gencive appelée gingivite puis une parodontite dont les conséquences sont catastrophiques. « Quand il y a une attaque du parodonte, il va y avoir un saignement gingival et un déchaussement des dents parce que l’os va réagir en se détruisant. Malheureusement, une gencive qui saigne dissuade souvent le patient de se brosser, alors qu’au contraire il devrait le faire encore plus et mieux ! », détaille Marianne Boulenguiez, chirurgienne-dentiste spécialisée en orthodontie au sein de la clinique VYV 3 d’Orléans. Le détartrage est un geste simple, à portée de rendez-vous. Les caries comme le tartre, non soignés, vont permettre la diffusion de bactéries pathogènes à tout l’organisme. La prévention par l’hygiène, le suivi des soins permet de diminuer le risque d’accidents cardiovasculaires. La santé bucco-dentaire est également primordiale chez les personnes souffrant déjà de maladies chroniques comme le diabète par exemple. Un diabète non équilibré augmente de 86 % le risque de développer ou d’aggraver une parodontite. Inversement, le diabète sera aggravé par un état buccal infectieux.

Douleurs dans la mâchoire, douleurs dans les cervicales

Serrements, grincements ou encore claquements des dents. Ces symptômes peuvent être la preuve que vous êtes atteints de bruxisme. Cette pathologie, provoquée par le stress, se déclenche souvent la nuit et se contrôle difficilement. Ces mouvements abîment les dents et entraînent des douleurs dans d’autres parties du corps. « Les articulations de la mâchoire sont écrasées et donc la douleur peut remonter dans toute la colonne vertébrale provoquant un mal de dos ou des tensions dans les cervicales », précise Emmanuelle Sharps. Les dentistes conseillent souvent de porter des gouttières de protection la nuit pour éviter le contact et de décontracter la mâchoire. Les problèmes d’occlusion sont aussi à l’origine des maux de dos et des soucis de digestion ou de dénutrition chez les personnes âgées sont provoqués par des dents manquantes.

La santé bucco-dentaire, un coût encore trop élevé ?

Alors même qu’une mauvaise hygiène dentaire peut entraîner de lourdes conséquences, les Français sont encore nombreux à ne pas se rendre régulièrement chez le dentiste. Même si la prévention est de meilleure qualité, nombreux sont ceux qui n’ont pas encore conscience des éventuelles complications. Les patients sont aussi souvent refroidis par la difficulté à trouver un rendez-vous rapidement. « Certains doivent faire des kilomètres pour aller chez le dentiste car ils vivent dans des zones où très peu de médecins sont installées », souligne Emmanuelle Sharps. Elle ajoute que la peur peut également être un facteur de renoncement aux soins, car un Français sur dix souffre d’anxiété dentaire : « il ne faut surtout pas transmettre cette peur à ses enfants et les habituer très jeunes à aller chez le dentiste. » Le prix de la consultation ne sont plus une excuse selon elle : « aujourd’hui, avec la mise en place du 100 % santé, on peut se faire soigner sans restes à charge. » Il existe également des centres bucco-dentaires mutualistes pratiquant le tiers payant. Ils permettent un meilleur accès aux soins puisqu’il n’est pas nécessaire d’avancer de frais. Au total en France, les coûts directs des soins dentaires sont estimé à 1,1 milliard d’euros et les coûts indirects à 6,3 milliards d’euros. Une somme colossale, mais à la hauteur des enjeux !

M-FR-00009339-1.0 – Établi en août 2023

picarda2

Articles récents

« Je me suis donné le droit d’aller mal, et de le dire »

Atteinte d’une sclérose en plaques, Isabelle a toujours donné le change, pour éviter « d’importuner son…

2 jours ago

Juste après sa grossesse, elle est touchée par une thyroïdite de Hashimoto

Après sa grossesse, Sophie se sentait fatiguée, apathique et surtout gonflée. Elle raconte les difficultés…

6 jours ago

« J’avais des gastrites à répétition »

À 46 ans, Julie a découvert qu’elle avait un helicobacter pylori. Elle raconte comment elle…

3 semaines ago

Les astuces de Patricia pour retrouver calme et sérénité

Patricia s’occupe beaucoup de ses parents, atteints respectivement d’Alzheimer et de Parkinson. Elle-même souffre de…

4 semaines ago

Au « Centre » d’un nouveau départ

Combiner rééducation fonctionnelle, soutien psychologique et accompagnement vers une réinsertion optimisée : c'est l'ambition que les…

1 mois ago

Connaissez vous le syndrome de Turner ?

Cette pathologie ne concerne que les filles. Il s’agit d’une maladie génétique rare caractérisée par…

1 mois ago