« Joyeux » le café qui emploie des personnes handicapées ouvre à Paris

Mon travail
« Joyeux » le café qui emploie des personnes handicapées ouvre à Paris

Le 21 mars dernier, la première Dame était aux côtés de la secrétaire d’État au handicap Sophie Cluzel pour inaugurer cet établissement dont la particularité est d’employer des personnes en situation de handicap mental ou souffrant de troubles cognitifs.

Offrir une chance de s’épanouir professionnellement

C’est en décembre 2017 que l’aventure a véritablement commencé, avec l’ouverture du premier café Joyeux a ouvert à Rennes. Fort du succès, Yann Bucaille, multi-entrepreneur de 47 ans, a souhaité ouvrir un second établissement en plein cœur de la capitale, dans le 2e arrondissement de Paris. Sachant à quel point il peut être difficile pour des personnes autistes, trisomiques ou déficientes intellectuelles de trouver un emploi, il a souhaité leur offrir une chance de s’épanouir professionnellement. Pour rappel, 35 % des personnes handicapées sont inscrites au chômage. Soit le double de la moyenne nationale.

Le slogan “Servi avec le cœur” dans l’ADN du lieu

Brigitte Macron, en tant que marraine de l’établissement, a partagé un moment complice avec la vingtaine de commis de cuisine et de serveurs. Elle n’a jamais caché que c’est une cause qui lui est chère. Au premier abord, ce café Joyeux ressemble à tous les autres. Le slogan, “Servi avec le cœur” fait partie de l’ADN du lieu. L’objectif est aussi de changer le regard sur le handicap. Ici, ces personnes affichent leur différence jusqu’au bout. Un lieu de convivialité et de solidarité, sans perdre de vue pour autant la qualité !

Vos commentaires