La détermination de certaines femmes l’aide à encourager toutes les autres

La détermination de certaines femmes l’aide à encourager toutes les autres

Yves Otmezguine, chimiothérapeute et radiothérapeute au Centre d’oncologie de la clinique de la Porte de Saint-Cloud à Boulogne-Billancourt raconte son admiration face à la volonté de certaines de ses patientes, et la façon dont cela lui apporte de la matière pour soutenir d’autres femmes.

Ce médecin revient notamment sur ses échanges avec une jeune femme de 30 ans, qui venait de se faire quitter par son compagnon, après qu’elle lui ait annoncé qu’elle avait un cancer. Désemparée, elle ne souhaitait pas reconstruire son sein, alors même qu’il n’y avait pas de difficultés chirurgicales. « Malgré mes encouragements à la reconstruction mammaire, elle préférait rester amazone. Je l’ai revue l’an dernier, pour son contrôle annuel. Elle était lumineuse, j’étais persuadé que cette fois elle allait céder. Absolument pas ! Elle avait surmonté la mastectomie et la séparation, et avait un nouveau compagnon avec lequel elle souhaitait avoir un enfant », explique-t-il.

Contrairement à ce que pouvait imaginer le Dr Otmezguine, le sein manquant ne comptait pas. Il avait projeté que ce serait un frein, alors que ce n’était pas du tout le cas. « Prendre conscience que les patientes sont libres de choisir transforme la relation médecin-malade. On ne considère plus les choses d’en haut, mais sur un pied d’égalité, d’humain à humain. Ces patientes nous aident à réconforter les suivantes qui doutent et qui souffrent », témoigne-t-il.

Yves Otmezguine évoque aussi le cas d’une autre femme, Aminata, d’origine malienne, pour laquelle la maladie a été une prise de conscience et un chemin de réconciliation avec elle-même. « Après avoir côtoyé la mort, elle ne voulait plus être l’esclave d’un homme. Lorsqu’elle a été sauvée, elle a quitté son mari, La maladie peut aussi devenir une mue salutaire, un chemin vers la lumière ». Lorsqu’une de ses patientes s’effondre, Yves Otmezguine leur parle de tous ces visages de femmes déterminées qui ont ouvert la voie.

Vos commentaires