Les risques de la sédentarité

Les risques de la sédentarité

Des études rappellent régulièrement les risques associés à la sédentarité, en particulier l’exposition au diabète et au cancer.

Des chercheurs anglais précisent ainsi dans une étude que certains modes de transport sont plus bénéfiques pour notre santé que d’autres. La marche à pied ou le vélo sont beaucoup plus recommandés que la voiture par exemple. D’autant que la période estivale s’y prête bien.

Ces scientifiques de l’Imperial College London et de l’University College de Londres incitent à garder cette bonne habitude le reste de l’année. Même dans un endroit isolé, les transports en commun seront toujours plus recommandés que la voiture.

Selon eux, un usage trop important de l’automobile rend plus vulnérable au risque de diabète, au surpoids et à l’hypertension. Ils ont fait ce constat en analysant les données sur la santé et les modes de déplacement de 20 000 britanniques. Dans l’American Journal of Preventive Medicine, ils dévoilent ces chiffres édifiants : 19% des adultes qui se rendent au travail en voiture, en moto ou en taxi sont obèses. C’est plus que la part des adultes qui partent bosser à vélo (13%) ou en marchant (15%).

Se déplacer à pied est associé à une baisse de 17% de l’hypertension et une réduction de 40 % du risque de diabète par rapport aux usagers de la voiture. De la même façon, ces chercheurs recommandent de rester assis le moins longtemps possible.

Vos commentaires