Médicaments : comment penser à les prendre ?

Accès aux soins
Médicaments : comment penser à les prendre ?

Elles sont là. A côté. Sur votre table de chevet. Ou sur celle du salon. Vous savez qu’il faut absolument les prendre. Mais craignez sans cesse d’oublier. Elles : ce sont vos tablettes de médicaments. A chaque patient ses trucs et astuces pour y penser.

Pour rappel, le mot désignant que l’on prend correctement ses médicaments est « observance ». On considère un patient comme non observant quand il prend moins de 80 % du traitement prescrit. Mais comme le raconte Doria, « ce mot clé est pour moi devenu un casse tête d’abord, puis une source de stress ensuite, jusqu’à ce que je trouve une astuce qui me correspondait ». Elle explique que chaque jour, elle avait peur d’avoir oublié de prendre son traitement, d’autant que la fois où elle a oublié, elle a atterri aux urgences. Insuffisante rénale, elle a bénéficié d’une greffe de rein qui rend sa vie actuelle presque normale. A condition de prendre ses médicaments.

« J’ai finalement opté pour un système de boîtes. J’en ai une grande et une plus petite. Quand le médicament est pris, je mets la petite boîte dans la grande. Inversement, quand je la vois traîner à côté, j’en déduis que je dois avaler ma pilule », note-t-elle. Avant d’ajouter « c’est une approche personnelle. Je conçois que ça ne marche pas pour tout le monde ».

Pour beaucoup de patients, il y a la peur d’avoir oublié son médicament, mais aussi de l’avoir pris deux fois. Les tablettes présentent toutefois des systèmes plus faciles pour s’y repérer. Par ailleurs, les nouvelles technologies facilitent aussi la donne avec d’une part des systèmes d’alarme pour indiquer « qu’il est l’heure ». Mais aussi des appli dédiées à l’observance. Mango Health, par exemple, est une application ludique pour inciter les patients à mieux prendre leurs traitements. Ils gagnent des points à chaque fois qu’ils les prennent correctement. Des outils bien utiles car un traitement efficace est avant tout un traitement bien pris.

En résumé, voici quelques conseils. A chacun de piocher dans cette boîte à outils ce qui lui convient le mieux :

  • ranger tout le temps ses médicaments au même endroit (salle de bain, placard du petit déjeuner…) et hors d’accès de jeunes enfants
  • se procurer un « pilulier », qui permet de répartir tous les médicaments que vous avez à prendre quotidiennement tout au long de la semaine.
  • Ou opter pour un pilulier électronique. Le bouchon enregistre le jour, la date et l’heure à chaque fois qu’on ouvre la boîte. Facile du coup de savoir ce qui a été pris ou pas

 

Vos commentaires