Obésité : 3 solutions pour mieux accompagner les patients après une chirurgie

Obésité : 3 solutions pour mieux accompagner les patients après une chirurgie

Plus de 47 000 patients subissent chaque année une chirurgie bariatrique, autrement dit, une réduction de la taille de l’estomac. Mais après l’intervention, ils ne bénéficient pas toujours du suivi nécessaire.

Pour faire face à ces situations dommageables, un collectif d’associations et de spécialistes de l’obésité vient de présenter un Livre blanc pour améliorer le suivi de ces patients.

Des maisons dédiées

A long terme, l’opération ne donne pas tous les résultats escomptés. Bien au contraire, nombreux sont celles et ceux qui reprennent du poids. Et sortent du parcours de suivi. D’où l’intérêt de mettre en place des lieux relaxants et conviviaux dans le but de délivrer un suivi individualisé et adapté aux besoins du patient.

Un suivi nutritionnel

Les auteurs du Livre blanc proposent également un recours à des spécialistes qui interviendraient après l’hospitalisation, afin de mettre en place un suivi nutritionnel. L’objectif : orienter sur les bons réflexes et éviter des carences potentielles de vitamines pouvant conduire à des atteintes neurologiques graves. S’il s’agit d’aider les patients à changer leur comportement alimentaire, il convient aussi de les inciter à faire plus d’exercice.

Un suivi psychologique

Enfin, parmi les propositions envisagées, figure un indispensable suivi psychologique. En effet, le fait de ne pas perdre autant de poids que voulu, et pire, d’en reprendre, peut conduire à une véritable souffrance. Sans compter qu’une récente étude publié dans la revue Obesity révèle que l’organisme des personnes ayant perdu beaucoup de poids a tendance à tout faire pour retrouver les kilos disparus lors des régimes. On estime qu’en France, 15 % de la population adulte environ est atteinte d’obésité, ce qui représente sept millions de personnes.

Vos commentaires