Psoriasis et eczéma : comment soulager les poussées ?

Psoriasis et eczéma : comment soulager les poussées ?

Ces maladies de peau sont très invalidantes pour les personnes concernées. S’il est difficile d’en guérir définitivement, il est en revanche possible d’en limiter les symptômes.

 

« L’eczéma est une pathologie génétique. En cause : un terrain atopique associé à de l’asthme ou une rhinite allergique », explique Maïa Delage, dermatologue. Une protéine déficiente dans la barrière cutanée est en effet à l’origine des désagréments éprouvés par les patients.

« Ils sont particulièrement sensibles aux substances allergisantes. D’où l’intérêt de préférer des compositions épurées dans les cosmétiques, autrement dit avec le moins de composants possibles », précise-t-elle.

 

Des astuces pour limiter l’impact de l’eczéma…

 

Elle recommande aussi des produits émollients de préférence étiquetés pour « peaux atopiques », qui peuvent soulager les poussées. Autre conseil de l’experte : éviter d’agresser l’épiderme avec des bains trop chauds.

“De même, pour se sécher, mieux vaut se tamponner légèrement avec une serviette, plutôt que se frotter énergiquement”, rappelle-t-elle.

Des mesures vestimentaires peuvent aussi soulager les patients. Maïa Delage conseille ainsi d’éviter la laine à même la peau, et de laver les habits après les avoir achetés car ils peuvent être imprégnés de substances toxiques destinées à éviter que ceux-ci pourrissent pendant la période où ils sont stockés.

« Le soleil peut aussi apaiser les symptômes, grâce à un effet anti-inflammatoire, mais ce n’est que provisoire. Et il faut absolument rester prudent, en ne s’exposant pas aux heures les plus chaudes », alerte-t-elle.

 

… mais aussi pour prévenir autant que possible le psoriasis

 

« Le soleil est également très bénéfique pour ralentir les poussées de psoriasis », souligne la dermatologue. Cette maladie inflammatoire chronique de la peau se caractérise par d’épaisses plaques douloureuses et qui peuvent démanger. Elles apparaissent sur les mains, les cheveux ou le visage. Et peuvent évoluer vers un rhumatisme psoriasique avec atteinte des articulations. Comme pour l’eczéma, le psoriasis évolue par poussées dont la durée et la fréquence varient en fonction des patients. Contrairement à certaines idées reçues, le psoriasis n’est pas contagieux. Chez environ un tiers des personnes souffrant de psoriasis, on retrouve une prédisposition familiale. Toutefois, cette maladie est aussi déclenchée par des facteurs environnementaux.

«Le psoriasis peut être déclenché par certains traitements médicamenteux, ou suite à un état post infectieux », analyse Maïa Delage.

Il est alors relativement provisoire. Des irritation de la peau peuvent aussi être à l’origine de poussées de psoriasis chez les personnes qui en souffrent. Ainsi, des blessures ou des piqûres peuvent agresser la peau. Tout comme un bracelet qui frotte contre le poignée par exemple. On parle alors d’un phénomène de “Koebner”.

On ne peut guérir le psoriasis, en revanche, il existe des mesures de prévention pour limiter l’extension ou l’apparition de plaques. Pour cela, il convient d’hydrater correctement sa peau au moins deux fois par jour et d’éviter les facteurs identifiés comme pouvant déclencher ou aggraver le psoriasis. Comme le rappelle Maïa Delage, cela a du sens de réduire les causes de stress, car ce dernier est considéré comme un facteur aggravant. Dans la mesure où cela est plus facile à dire qu’à faire, il est souvent nécessaire de prendre son mal en patience, car si les lésions apparaissent spontanément, elles régressent ensuite pendant des périodes de rémission.

Vos commentaires