Sclérose en plaques : améliorer le quotidien des patients grâce aux nouvelles technologies

Sclérose en plaques : améliorer le quotidien des patients grâce aux nouvelles technologies

Maladie du système nerveux central, la sclérose en plaques est la première cause de handicap non traumatique chez l’adulte jeune. Elle impacte beaucoup la qualité de vie, du fait de répercussions importantes tant au plan personnel que professionnel. D’où l’intérêt d’une mobilisation d’envergure…

C’est précisément pour mieux accompagner les patients qu’un appel à projets a été lancé cette année conjointement par la Fondation ARSEP, l’école 42 (fondée, entre autres, par Xavier Niel et désormais célèbre dans le champ du numérique) et Roche. Cette démarche d’open innovation, un mode d’innovation fondé sur la collaboration entre organisations complémentaires, permet un partage libre des savoirs et savoir-faire, pour faire émerger des idées innovantes.

Innovate 4 Multiple Sclerosis

C’est ainsi qu’est née « Innovate 4 Multiple Sclerosis », une initiative ayant pour vocation de faire émerger des projets innovants par les étudiants de 42, sur la sclérose en plaques. Le principe est le suivant : durant trois mois, des étudiants de l’école 42 ont planché, accompagnés de patients, sur des solutions destinées à améliorer le quotidien des malades. Robotique, objets connectés, applications… ils ont réfléchi à la meilleure façon de mettre le numérique au service de la qualité de vie des patients, sur trois thématiques propres aux symptômes de la maladie : mobilité, cognition et isolement. Le 18 mai dernier, trois projets prometteurs ont été distingués pour leur capacité à faciliter la vie des personnes touchées par la maladie.

Sortir de chez soi

CiwiQPkXEAA63eY

Le premier prix est revenu à Par Ici La Sortie, un projet qui encourage les personnes atteintes de sclérose en plaques à sortir de chez elles pour participer à des activités en cohérence avec leur condition physique et cognitive. Ces dernières sont répertoriées sur un site web, lequel propose par la même occasion un service de co-voiturage adapté. Cette plateforme a aussi vocation à favoriser l’entraide et à encourager les échanges entre personnes malades.

Faire du sport grâce à un robot

IMG_6256

Basé sur l’idée d’encourager les personnes atteintes de sclérose en plaques à faire régulièrement du sport en utilisant l’aide d’un robot compagnon, le projet Marvin a remporté le deuxième prix. L’objectif : permettre le monitoring de l’activité physique sous forme d’un coaching personnalisé

Le jeu pour stimuler les facultés cognitives, motrices et sensorielles

CiwXV76WkAI15xv

Enfin, le troisième prix a été accordé au projet Sepia, lequel ambitionne de permettre aux personnes atteintes de sclérose en plaques d’accéder, via une application, à un univers de jeux pour stimuler leurs facultés cognitives, motrices et sensorielles. Un principe de gamification qui mise sur l’attribution de points d’expérience et solliciter à la fois la mémoire, la motricité, la dextérité, la mobilité et la concentration.

Des business angels ont également participé à cette remise des prix afin d’encourager les étudiants à aller au bout de leur projet. De toute évidence, les nouvelles technologies offrent des pistes de réflexion pour repenser l’accompagnement des patients et améliorer leur qualité de vie.

Les articles sur le même thème

Vos commentaires